1 Samuel 20

1 S'étant enfui des cellules qui sont à Rama, David vint dire en face à Jonathan: "Qu'ai-je donc fait, quelle a été ma faute, quel a été mon crime envers ton père pour qu'il en veuille à ma vie?"

2 Il lui répondit: "Loin de toi cette pensée! Tu ne mourras pas. Mon père n'entreprend aucune chose, importante ou non, sans m'en faire la confidence. Pourquoi mon père m'aurait-il caché cette affaire? C'est impossible!"

3 David fit ce serment: "Ton père sait très bien que j'ai ta faveur et il s'est dit: Que Jonathan ne sache rien, de peur qu'il n'en soit peiné. Mais, aussi vrai que vit Yahvé et que tu vis toi-même, il n'y a qu'un pas entre moi et la mort."

4 Jonathan dit à David: "Que veux-tu que je fasse pour toi?"

5 David répondit à Jonathan: "C'est demain la nouvelle lune et je devrais m'asseoir avec le roi pour manger, mais tu me laisseras partir et je me cacherai dans la campagne jusqu'au soir.

6 Si ton père remarque mon absence, tu diras: David m'a demandé avec instance la permission de faire une course à Bethléem, sa ville, car on y célèbre le sacrifice annuel pour tout le clan.

7 S'il dit: C'est bien, ton serviteur est sauf, mais s'il se met en colère, sache que le malheur est décidé de sa part.

8 Montre ta bonté envers ton serviteur, puisque tu l'as uni à toi dans un pacte au nom de Yahvé, et, si je suis en faute, fais-moi mourir toi-même; pourquoi m'amener jusqu'à ton père?"

9 Jonathan reprit: "Loin de toi cette pensée! Si je savais vraiment que mon père est décidé à faire venir sur toi un malheur, est-ce que je ne t'avertirais pas?"

10 David demanda à Jonathan: "Qui m'avertira si ton père te répond durement?"

11 Jonathan dit à David: "Viens, sortons dans la campagne", et ils sortirent tous deux dans la campagne.

12 Jonathan dit à David: "Par Yahvé, Dieu d'Israël! je sonderai mon père demain à la même heure: s'il en va bien pour David et si je n'envoie pas t'en faire confidence,

13 que Yahvé fasse à Jonathan ce mal et qu'il ajoute encore cet autre! S'il paraît bon à mon père d'amener le malheur sur toi, je t'en ferai confidence et je te laisserai aller; tu partiras sain et sauf, et que Yahvé soit avec toi comme il fut avec mon père!

14 Si je suis encore vivant, puisses-tu me témoigner une bonté de Yahvé; si je meurs,

15 ne retire jamais ta bonté à ma maison. Quand Yahvé supprimera de la face de la terre les ennemis de David,

16 que le nom de Jonathan ne sois pas supprimé avec la maison de Saül, sinon Yahvé en demandera compte à David"

17 Jonathan prêta de nouveau serment à David, parce qu'il l'aimait de toute son âme.

18 Jonathan lui dit: "C'est demain la nouvelle lune et on remarquera ton absence, car ta place sera vide.

19 Après-demain, on remarquera beaucoup ton absence, tu iras à l'endroit où tu t'étais caché le jour de l'affaire, tu t'assiéras à côté de ce tertre que tu sais.

20 Pour moi, après-demain, je lancerai des flèches de ce côté-là comme pour tirer à la cible.

21 J'enverrai le servant: Va! Trouve la flèche. Si je dis au servant: La flèche est en deçà de toi, prends-la, viens, c'est que cela va bien pour toi et qu'il n'y a rien, aussi vrai que Yahvé est vivant.

22 Mais si je dis au garçon: La flèche est au-delà de toi, pars, car c'est Yahvé qui te renvoie.

23 Quant à la parole que nous avons échangée, moi et toi, Yahvé est témoin pour toujours entre nous deux."

24 Donc David se cacha dans la campagne. La nouvelle lune arriva et le roi se mit à table pour manger.

25 Le roi s'assit à sa place habituelle, la place contre le mur, Jonathan se mit en face, Abner s'assit à côté de Saül et la place de David resta inoccupée.

26 Cependant, Saül ne dit rien ce jour-là; il pensa: "C'est un accident, il n'est pas pur."

27 Le lendemain de la nouvelle lune, le second jour, la place de David resta inoccupée et Saül dit à son fils Jonathan: "Pourquoi le fils de Jessé n'est-il venu au repas ni hier ni aujourd'hui?"

28 Jonathan répondit à Saül: "David m'a demandé avec instance la permission d'aller à Bethléem.

29 Il m'a dit: Laisse-moi partir, je te prie, car nous avons un sacrifice de clan à la ville et mes frères m'ont réclamé; maintenant, si j'ai acquis ta faveur, laisse-moi m'échapper, que j'aille voir mes frères. Voilà pourquoi il n'est pas venu à la table du roi."

30 Saül s'enflamma de colère contre Jonathan et il lui dit: "Fils d'une dévoyée! Ne sais-je pas que tu prends parti pour le fils de Jessé, à ta honte et à la honte de la nudité de ta mère?

31 Aussi longtemps que le fils de Jessé vivra sur la terre, tu ne seras pas en sécurité ni ta royauté. Maintenant, fais-le chercher et amène-le-moi, car il est passible de mort."

32 Jonathan répliqua à son père et lui dit: "Pourquoi mourrait-il. Qu'a-t-il fait?"

33 Alors Saül brandit sa lance contre lui pour le frapper, et Jonathan comprit que la mort de David était chose décidée de la part de son père.

34 Jonathan se leva de table échauffé de colère, et il ne mangea rien ce second jour du mois parce qu'il était peiné au sujet de David, parce que son père l'avait insulté.

35 Le lendemain matin, Jonathan sortit dans la campagne pour le rendez-vous avec David; il était accompagné d'un jeune servant.

36 Il dit à son servant: "Cours et trouve les flèches que je vais tirer." Le servant courut et Jonathan tira la flèche de manière à le dépasser.

37 Quand le servant arriva vers l'endroit de la flèche qu'il avait tirée, Jonathan lui cria: "Est-ce que la flèche n'est pas au-delà de toi?"

38 Jonathan cria encore au servant: "Vite! Dépêche-toi, ne t'arrête pas." Le servant de Jonathan ramassa la flèche et l'apporta à son maître.

39 Le servant ne se doutait de rien, seuls Jonathan et David savaient de quoi il s'agissait.

40 Jonathan remit les armes à son servant et lui dit: "Va et porte cela à la ville."

41 Tandis que le servant rentrait, David se leva d'à côté du tertre, il tomba la face contre terre et se prosterna trois fois, puis ils s'embrassèrent l'un l'autre et ils pleurèrent ensemble abondamment.

42 Jonathan dit à David: "Va en paix. Quant au serment que nous avons juré tous les deux par le nom de Yahvé, que Yahvé soit témoin pour toujours entre moi et toi, entre ma descendance et la tienne."