2 Samuel 16

1 Lorsque David eut un peu dépassé le sommet, Ciba, le serviteur de Meribbaal, vint à sa rencontre avec une paire d'ânes bâtés qui portaient 200 pains, cent grappes de raisins secs, cent fruits de saison et une outre de vin.

2 Le roi demanda à Ciba: "Que veux-tu faire de cela?" Et Ciba répondit: "Les ânes serviront de monture à la famille du roi, le pain et les fruits de nourriture pour les cadets, et le vin servira de breuvage pour qui sera fatigué dans le désert."

3 Le roi demanda: "Où donc est le fils de ton maître?" Et Ciba dit au roi: "Voici qu'il est resté à Jérusalem, car il s'est dit: Aujourd'hui la maison d'Israël me restituera le royaume de mon père."

4 Le roi dit alors à Ciba: "Tout ce que possède Meribbaal est à toi." Ciba dit: "Je me prosterne! Puissé-je être digne de faveur à tes yeux, Monseigneur le roi!"

5 Comme David atteignit Bahurim, il en sortit un homme du même clan que la famille de Saül. Il s'appelait Shiméï, fils de Géra, et il sortait en proférant des malédictions.

6 Il lançait des pierres à David et à tous les officiers du roi David, et pourtant toute l'armée et tous les preux encadraient le roi à droite et à gauche.

7 Voici ce que Shiméï disait en le maudissant: "Va-t'en, va-t'en, homme de sang, vaurien!

8 Yahvé a fait retomber sur toi tout le sang de la maison de Saül, dont tu as usurpé la royauté; aussi Yahvé a-t-il remis la royauté entre les mains de ton fils Absalom. Te voilà livré à ton malheur, parce que tu es un homme de sang."

9 Abishaï, fils de Ceruya, dit au roi: "Faut-il que ce chien crevé maudisse Monseigneur le roi? Laisse-moi traverser et lui trancher la tête."

10 Mais le roi répondit: "Qu'ai-je à faire avec vous, fils de Ceruya? S'il maudit et si Yahvé lui a ordonné: Maudis David, qui donc pourrait lui dire: Pourquoi as-tu agi ainsi?"

11 David dit à Abishaï et à tous ses officiers: "Voyez: le fils qui est sorti de mes entrailles en veut à ma vie. A plus forte raison maintenant ce Benjaminite! Laissez-le maudire, si Yahvé le lui a commandé.

12 Peut-être Yahvé considérera-t-il ma misère et me rendra-t-il le bien au lieu de sa malédiction d'aujourd'hui."

13 David et ses hommes continuèrent leur route. Quant à Shiméï, il s'avançait au flanc de la montagne, parallèlement à lui, et tout en marchant il proférait des malédictions, lançait des pierres et jetait de la terre.

14 Le roi et tout le peuple qui l'accompagnait arrivèrent exténués à... et là, on reprit haleine.

15 Absalom entra à Jérusalem avec tous les hommes d'Israël et Ahitophel se trouvait avec lui.

16 Lorsque Hushaï l'Arkite, familier de David, arriva auprès d'Absalom, Hushaï dit à Absalom: "Vive le roi! Vive le roi!"

17 Et Absalom dit à Hushaï: "C'est toute l'affection que tu as pour ton ami? Pourquoi n'es-tu pas parti avec ton ami?"

18 Hushaï répondit à Absalom: "Non, celui que Yahvé et ce peuple et tous les gens d'Israël ont choisi, c'est à lui que je veux être et avec lui que je demeurerai!

19 En second lieu, qui vais-je servir? N'est-ce pas son fils? Comme j'ai servi ton père, ainsi je te servirai."

20 Absalom dit à Ahitophel: "Consultez-vous: qu'allons-nous faire?"

21 Ahitophel répondit à Absalom: "Approche-toi des concubines de ton père, qu'il a laissées pour garder le palais: tout Israël apprendra que tu t'es rendu odieux à ton père et le courage de tous tes partisans en sera affermi."

22 On dressa donc pour Absalom une tente sur la terrasse et Absalom s'approcha des concubines de son père aux yeux de tout Israël.

23 Le conseil que donnait Ahitophel en ce temps-là était comme un oracle qu'on aurait obtenu de Dieu; tel était, tant pour David que pour Absalom, tout conseil d'Ahitophel.