Eclesiastes 8

1 Qui est comme le sage? Qui sait expliquer quelque chose? La sagesse de l'homme fait luire son visage et son air austère est changé.

2 Ecoute l'ordre du roi, et à cause du serment divin,

3 ne te presse pas de t'en écarter; ne t'entête pas dans un mauvais cas, parce qu'il fait ce qui lui plaît.

4 Parce que la parole du roi est souveraine, qui lui dira: "Que fais-tu?"

5 Celui qui garde le commandement ne connaît aucun malheur; le coeur du sage connaît le temps et le jugement,

6 car il y a un temps et un jugement pour toute chose. Mais le malheur de l'homme est grave pour lui,

7 car il ne sait pas ce qui arrivera: qui pourrait lui annoncer comment ce sera?

8 Aucun homme n'est maître du vent pour retenir le vent, personne n'est maître du jour de la mort. Il n'y a pas de sursis à la guerre, et la méchanceté ne sauve pas celui qui la commet.

9 Tout cela je l'ai vu, en mettant tout mon coeur à tout ce qui se fait sous le soleil, au temps où l'homme est maître de l'homme, pour son malheur.

10 Et ainsi j'ai vu des méchants emmenés à leur tombeau, et l'on s'en va du lieu saint, et l'on oublie dans la ville comment ils ont agi, cela aussi est vanité!

11 Parce que la sentence contre celui qui fait le mal n'est pas vite exécutée, le coeur des enfants des hommes est plein de l'envie de mal faire.

12 Que le pécheur fasse cent fois le mal, il survit. Mais moi je sais aussi qu'il arrive du bien à ceux qui craignent Dieu parce qu'ils le craignent,

13 mais qu'il n'arrive pas de bien au méchant et que, comme l'ombre, il ne prolongera pas ses jours, parce qu'il ne craint pas Dieu.

14 Il y a une vanité qui se fait sur la terre: il y a des justes qui sont traités selon la conduite des méchants et des méchants qui sont traités selon la conduite des justes. Je dis que cela aussi est vanité.

15 Et je fais l'éloge de la joie, car il n'y a de bonheur pour l'homme que dans le manger, le boire et le plaisir qu'il prend; c'est cela qui accompagne son travail aux jours de la vie que Dieu lui donne sous le soleil.

16 Après avoir mis tout mon coeur à connaître la sagesse et à observer la tâche qu'on exerce sur la terre -- car ni jour ni nuit on ne voit de ses yeux le repos --

17 j'ai observé toute l'oeuvre de Dieu: l'homme ne peut découvrir toute l'oeuvre qui se fait sous le soleil; quoique l'homme se fatigue à chercher, il ne trouve pas. Et même si un sage dit qu'il sait, il ne peut trouver.