Filipenses 4

1 Ainsi donc, mes frères bien-aimés et tant désirés, ma joie et ma couronne, tenez bon de la sorte, dans le Seigneur, mes bien-aimés.

2 J'exhorte Evodie comme j'exhorte Syntyche à vivre en bonne intelligence dans le Seigneur.

3 Et toi de ton côté, Syzyge, vrai "compagnon", je te demande de leur venir en aide: car elles m'ont assisté dans la lutte pour l'Evangile, en même temps que Clément et mes autres collaborateurs, dont les noms sont écrits au livre de vie.

4 Réjouissez-vous sans cesse dans le Seigneur, je le dis encore, réjouissez-vous.

5 Que votre modération soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.

6 N'entretenez aucun souci; mais en tout besoin recourez à l'oraison et à la prière, pénétrées d'action de grâces, pour présenter vos requêtes à Dieu.

7 Alors la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, prendra sous sa garde vos coeurs et vos pensées, dans le Christ Jésus.

8 Enfin, frères, tout ce qu'il y a de vrai, de noble, de juste, de pur, d'aimable, d'honorable, tout ce qu'il peut y avoir de bon dans la vertu et la louange humaines, voilà ce qui doit vous préoccuper.

9 Ce que vous avez appris, reçu, entendu de moi et constaté en moi, voilà ce que vous devez pratiquer. Alors le Dieu de la paix sera avec vous.

10 J'ai eu grande joie dans le Seigneur à voir enfin refleurir votre intérêt pour moi; il était bien toujours vivant, mais vous ne trouviez pas d'occasion.

11 Ce n'est pas mon dénuement qui m'inspire ces paroles; j'ai appris en effet à me suffire en toute occasion.

12 Je sais me priver comme je sais être à l'aise. En tout temps et de toutes manières, je me suis initié à la satiété comme à la faim, à l'abondance comme au dénuement.

13 Je puis tout en Celui qui me rend fort.

14 Cependant vous avez bien fait de prendre part à mon épreuve.

15 Vous le savez vous-mêmes, Philippiens: dans les débuts de l'Evangile, quand je quittai la Macédoine, aucune Eglise ne m'assista par mode de contributions pécuniaires; vous fûtes les seuls,

16 vous qui, dès mon séjour à Thessalonique, m'avez envoyé, et par deux fois, ce dont j'avais besoin.

17 Ce n'est pas que je recherche les dons; ce que je recherche, c'est le bénéfice qui s'augmente à votre actif.

18 Pour le moment j'ai tout ce qu'il faut, et même plus qu'il ne faut; je suis comblé, depuis qu'Epaphrodite m'a remis votre offrande, parfum de bonne odeur, sacrifice que Dieu reçoit et trouve agréable.

19 En retour mon Dieu comblera tous vos besoins, selon sa richesse, avec magnificence, dans le Christ Jésus.

20 Gloire à ce Dieu, notre Père, dans les siècles des siècles! Amen.

21 Saluez chacun des saints dans le Christ Jésus. Les frères qui sont avec moi vous saluent.

22 Tous les saints vous saluent, surtout ceux de la Maison de César.

23 La grâce du Seigneur Jésus Christ soit avec votre esprit!