19

1 Job prit la parole et dit:

2 Jusqu'à quand allez-vous me tourmenter et m'écraser par vos discours?

3 Voilà dix fois que vous m'insultez et me malmenez sans vergogne.

4 Même si je m'étais égaré, mon égarement resterait en moi seul.

5 Mais, en vérité, quand vous pensez triompher de moi et m'imputer mon opprobre,

6 sachez que Dieu lui-même m'a fait du tort et enveloppé de son filet.

7 Si je crie à la violence, pas de réponse; si j'en appelle, point de jugement.

8 Il a dressé sur ma route un mur infranchissable, mis des ténèbres sur mes sentiers.

9 Il m'a dépouillé de ma gloire, ôté la couronne de ma tête.

10 Il me sape de toutes parts pour me faire disparaître; il déracine comme un arbre mon espérance.

11 Enflammé de colère contre moi, il me considère comme son adversaire.

12 Ensemble ses troupes sont arrivées; elles ont frayé vers moi leur chemin d'approche, campé autour de ma tente.

13 Mes frères, il les a écartés de moi, mes relations s'appliquent à m'éviter.

14 Mes proches et mes familiers ont disparu, les hôtes de ma maison m'ont oublié.

15 Mes servantes me tiennent pour un intrus, je suis un étranger à leurs yeux.

16 Si j'appelle mon serviteur, il ne répond pas, et je dois moi-même le supplier.

17 Mon haleine répugne à ma femme, ma puanteur à mes propres frères.

18 Même les gamins me témoignent du mépris: si je me lève, ils se mettent à dauber sur moi.

19 Tous mes intimes m'ont en horreur, mes préférés se sont retournés contre moi.

20 Sous ma peau, ma chair tombe en pourriture et mes os se dénudent comme des dents.

21 Pitié, pitié pour moi, ô vous mes amis! car c'est la main de Dieu qui m'a frappé.

22 Pourquoi vous acharner sur moi comme Dieu lui-même, sans vous rassasier de ma chair?

23 Oh! je voudrais qu'on écrive mes paroles, qu'elles soient gravées en une inscription,

24 avec le ciseau de fer et le stylet, sculptées dans le roc pour toujours!

25 Je sais, moi, que mon Défenseur est vivant, que lui, le dernier, se lèvera sur la poussière.

26 Après mon éveil, il me dressera près de lui et, de ma chair, je verrai Dieu.

27 Celui que je verrai sera pour moi, celui que mes yeux regarderont ne sera pas un étranger. Et mes reins en moi se consument.

28 Lorsque vous dites: "Comment l'accabler, quel prétexte trouverons-nous en lui?"

29 Craignez pour vous-mêmes l'épée, car la colère s'enflammera contre les fautes, et vous saurez qu'il y a un jugement.