6

1 Job prit la parole et dit:

2 Oh! Si l'on pouvait peser mon affliction, mettre sur une balance tous mes maux ensemble!

3 Mais c'est plus lourd que le sable des mers: aussi mes propos sont-ils irréfléchis.

4 Les flèches de Shaddaï en moi sont plantées, mon humeur boit leur venin et les terreurs de Dieu sont en ligne contre moi.

5 Voit-on braire l'onagre auprès de l'herbe tendre, le boeuf mugir à portée du fourrage?

6 Un aliment fade se mange-t-il sans sel, le blanc de l'oeuf a-t-il quelque saveur?

7 Or ce que mon appétit se refuse à toucher, c'est là ma nourriture de malade.

8 Oh! que se réalise donc ma prière, que Dieu réponde à mon attente!

9 Que Lui consente à m'écraser, qu'il dégage sa main et me supprime!

10 J'aurai du moins cette consolation, ce sursaut de joie en de cruelles souffrances, de n'avoir pas renié les décrets du Saint.

11 Ai-je donc assez de force pour attendre? Voué à une telle fin, à quoi bon patienter?

12 Ma force est-elle celle du roc, ma chair est-elle de bronze?

13 Aurai-je pour appui le néant et tout secours n'a-t-il pas fui loin de moi?

14 Refuser la pitié à son prochain, c'est rejeter la crainte de Shaddaï.

15 Mes frères ont été décevants comme un torrent, comme le cours des torrents passagers.

16 La glace assombrit leurs eaux, au-dessus d'eux fond la neige,

17 mais, dès la saison brûlante, ils tarissent, ils s'évanouissent sous l'ardeur du soleil.

18 Pour eux, les caravanes quittent les pistes, s'enfoncent dans le désert et s'y perdent.

19 Les caravanes de Téma les fixent des yeux, en eux espèrent les convois de Saba.

20 Leur confiance se voit déçue; arrivés près d'eux, ils restent confondus.

21 Tels vous êtes pour moi à cette heure: à ma vue, saisis d'effroi, vous prenez peur.

22 Vous ai-je donc dit: "Faites-moi tel don, offrez tel présent pour moi sur vos biens;

23 arrachez-moi à l'étreinte d'un oppresseur, délivrez-moi des mains d'un violent?"

24 Instruisez-moi, alors je me tairai; montrez-moi en quoi j'ai pu errer.

25 On supporte sans peine des discours équitables, mais vos critiques, que visent-elles?

26 Prétendez-vous censurer des paroles, propos de désespoir qu'emporte le vent?

27 Vous iriez jusqu'à tirer au sort un orphelin, à faire bon marché de votre ami!

28 Allons, je vous en prie, regardez-moi! En face, je ne mentirai point.

29 Revenez, pas d'injustice; revenez, car je reste dans mon droit.

30 Y a-t-il du mal sur mes lèvres? Mon palais ne sait-il plus discerner l'infortune?