Jeremias 15

1 Yahvé me dit: Même si Moïse et Samuel se tenaient devant moi, je n'aurais pas pitié de ce peuple-là! Chasse-les loin de moi: qu'ils s'en aillent!

2 Et s'ils te disent: Où aller? Tu leur répondras: Ainsi parle Yahvé: Qui est pour la peste, à la peste! qui est pour l'épée, à l'épée! qui est pour la famine, à la famine! qui est pour la captivité, à la captivité!

3 Je vais préposer sur eux quatre sortes de choses - oracle de Yahvé -: l'épée pour tuer; les chiens pour traîner; les oiseaux du ciel et les bêtes de la terre pour dévorer et détruire.

4 Je ferai d'eux un objet d'épouvante pour tous les royaumes de la terre, à cause de Manassé, fils d'Ezéchias et roi de Juda, pour ce qu'il a fait à Jérusalem.

5 Qui donc a compassion de toi, Jérusalem? Qui donc te plaint? Qui donc fait un détour pour demander comment tu vas?

6 Toi-même m'as repoussé - oracle de Yahvé - tu m'as tourné le dos. Alors, j'ai étendu la main contre toi et t'ai détruite: Je suis fatigué de consoler!

7 Avec un van je les ai vannés, aux portes du pays. J'ai dépeuplé, j'ai anéanti mon peuple; de leurs voies, ils ne se détournent pas.

8 Leurs veuves sont devenues plus nombreuses que le sable de la mer. Sur la mère du jeune guerrier, j'amène le dévastateur en plein midi, je fais tomber sur elle, soudain, terreur et épouvante.

9 Elle languit, la mère de sept fils, elle défaille. Son soleil s'est couché avant la fin du jour: la voilà honteuse et consternée; et ce qui reste d'eux, je le livrerai à l'épée, face à leurs ennemis, oracle de Yahvé.

10 Malheur à moi, ma mère, car tu m'as enfanté homme de querelle et de discorde pour tout le pays! Jamais je ne prête ni n'emprunte, pourtant tout le monde me maudit.

11 En vérité, Yahvé, ne t'ai-je pas servi de mon mieux? Ne t'ai-je pas supplié au temps du malheur et de la détresse?

12 Le fer brisera-t-il le fer du Nord et le bronze?

13 Ta richesse et tes trésors, je vais les livrer au pillage, sans contrepartie, à cause de tous les péchés, sur tout ton territoire.

14 Je te rendrai esclave de tes ennemis dans un pays que tu ne connais pas, car ma fureur a allumé un feu qui va brûler sur vous.

15 Toi, tu le sais, Yahvé! Souviens-toi de moi, visite-moi et venge-moi de mes persécuteurs. Dans la lenteur de ta colère ne m'entraîne pas. Reconnais que je subis l'opprobre pour ta cause.

16 Quand tes paroles se présentaient, je les dévorais: ta parole était mon ravissement et l'allégresse de mon coeur. Car c'est ton Nom que je portais, Yahvé, Dieu Sabaot.

17 Jamais je ne m'asseyais dans une réunion de railleurs pour m'y divertir. Sous l'emprise de ta main, je me suis tenu seul, car tu m'avais empli de colère.

18 Pourquoi ma souffrance est-elle continue, ma blessure incurable, rebelle aux soins? Vraiment tu es pour moi comme un ruisseau trompeur aux eaux décevantes!

19 Alors Yahvé répondit: Si tu reviens, et que je te fais revenir, tu te tiendras devant moi. Si de ce qui est vil tu tires ce qui est noble, tu seras comme ma bouche. Eux reviendront vers toi, mais toi, tu n'as pas à revenir vers eux!

20 Je ferai de toi, pour ce peuple-là, un rempart de bronze fortifié. Ils lutteront contre toi mais ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te sauver et te délivrer, oracle de Yahvé.

21 Je veux te délivrer de la main des méchants et te racheter de la poigne des violents.