Jeremias 2

1 La parole de Yahvé me fut adressée en ces termes:

2 Va crier ceci aux oreilles de Jérusalem. Ainsi parle Yahvé: Je me rappelle l'affection de ta jeunesse, l'amour de tes fiançailles, alors que tu marchais derrière moi au désert, dans une terre qui n'est pas ensemencée.

3 Israël était une part sainte pour Yahvé, les prémices de sa récolte; tous ceux qui en mangeaient étaient coupables, le malheur fondait sur eux, oracle de Yahvé.

4 Ecoutez la parole de Yahvé, maison de Jacob et toutes les familles de la maison d'Israël.

5 Ainsi parle Yahvé: En quoi vos pères m'ont-ils trouvé injuste pour s'être éloignés de moi, pour marcher derrière la Vanité et devenir eux-mêmes vanité?

6 Ils n'ont pas dit: "Où est Yahvé qui nous fit monter du pays d'Egypte et nous fit marcher dans le désert, dans une terre aride et ravinée, dans une terre desséchée et obscure, terre que personne ne parcourt, où nul homme ne se fixe?"

7 Pourtant je vous ai conduits au pays du verger pour vous rassasier de ses fruits et de ses biens; vous êtes entrés et vous avez souillé mon pays, mon héritage, vous l'avez changé en abomination.

8 Les prêtres n'ont pas dit: "Où est Yahvé?" Les dépositaires de la Loi ne m'ont pas connu; les pasteurs se sont révoltés contre moi; les prophètes ont prophétisé par Baal, ils ont suivi des Impuissants.

9 Aussi vais-je encore plaider contre vous - oracle de Yahvé - et plaider contre les fils de vos fils:

10 Passez donc aux îles des Kittim et voyez, envoyez enquêter à Qédar et examinez bien, voyez si chose semblable s'est produite!

11 Une nation change-t-elle de dieux? Or ce ne sont pas même des dieux! Et mon peuple a échangé sa Gloire contre l'Impuissance!

12 Cieux, soyez-en étonnés, horrifiés, saisis d'une grande épouvante, oracle de Yahvé.

13 Car mon peuple a commis deux crimes: Ils m'ont abandonné, moi la source d'eau vive, pour se creuser des citernes, citernes lézardées qui ne tiennent pas l'eau.

14 Israël est-il un esclave? Est-il un domestique pour qu'on en fasse un butin?

15 Contre lui des lions ont rugi, poussé leur hurlement. Ils ont réduit sa terre en solitude, ses villes incendiées n'ont plus d'habitants.

16 Même ceux de Noph et de Tahpanhès t'ont rasé le crâne!

17 N'as-tu pas provoqué cela pour avoir abandonné Yahvé ton Dieu, alors qu'il te guidait sur ta route?

18 Et maintenant, à quoi bon partir en Egypte pour boire l'eau du Nil? A quoi bon partir en Assyrie pour boire l'eau du Fleuve?

19 Que ta méchanceté te châtie et que tes infidélités te punissent! Comprends et vois comme il est mauvais et amer d'abandonner Yahvé ton Dieu et de ne plus trembler devant moi, oracle du Seigneur Yahvé Sabaot.

20 Oui, depuis longtemps tu as brisé ton joug, rompu tes liens, tu as dit: je ne servirai pas. Et pourtant, sur toute colline élevée et sous tout arbre vert, tu t'es couchée comme une prostituée.

21 Moi, cependant, je t'avais plantée comme un cep de choix, tout entier d'excellente semence. Comment t'es-tu changée pour moi en sauvageons d'une vigne étrangère?

22 Quand tu te lessiverais à la potasse, en y mettant beaucoup de savon, ton iniquité resterait marquée devant moi, oracle du Seigneur Yahvé.

23 Comment oses-tu dire: "Je ne suis pas souillée, après les Baals je n'ai pas couru?" Regarde tes traces dans la Vallée, reconnais ce que tu as fait. Chamelle écervelée, courant en tout sens,

24 ânesse sauvage, habituée au désert, dans l'ardeur de son désir, elle aspire le vent; son rut, qui le freinera? Quiconque veut la chercher n'a aucune peine: il la trouve en son mois.

25 Prends garde! Ton pied va se déchausser et ta gorge se dessécher. Mais tu dis: "Non! Inutile! car j'aime les Etrangers et je veux courir après eux."

26 Tel un voleur honteux d'être pris, ainsi seront honteux les gens de la maison d'Israël: eux, leurs rois, leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes,

27 qui disent au bois: "Tu es mon père!" et à la pierre: "Toi, tu m'as enfanté!" Car ils tournent vers moi leur dos et non leur face; mais au temps de leur malheur ils crient: "Lève-toi! Sauve-nous!"

28 Où sont-ils, les dieux que tu t'es fabriqués? Qu'ils se lèvent s'ils peuvent te sauver au temps de ton malheur! Car aussi nombreux que tes villes sont tes dieux, ô Juda!

29 Pourquoi me faites-vous un procès? Vous m'avez tous été infidèles, oracle de Yahvé.

30 En vain j'ai frappé vos fils: ils n'ont pas accueilli la leçon; votre épée à dévoré vos prophètes, comme un lion destructeur.

31 Et vous, de cette génération, voyez la parole de Yahvé: Ai-je été un désert pour Israël, ou une terre ténébreuse? Pourquoi mon peuple dit-il: "Nous vagabondons, nous n'irons plus à toi?"

32 Une vierge oublie-t-elle ses parures, une fiancée sa ceinture? Mais mon peuple m'a oublié depuis des jours sans nombre.

33 Ah! comme tu t'es tracé un bon chemin pour quêter l'amour! Aussi, même avec le crime tu as familiarisé tes voies.

34 Jusque sur les pans de ta robe on trouve le sang des pauvres, des innocents que tu n'as pas surpris à forcer des portes! Et malgré tout cela,

35 tu dis: "Je suis innocente, que sa colère se détourne de moi!" Me voici pour te juger puisque tu dis: "Je n'ai pas péché."

36 Que tu mets de légèreté à changer de voie! Pourtant tu auras honte de l'Egypte comme tu as eu honte de l'Assyrie.

37 De là aussi tu devras sortir les mains sur la tête, car Yahvé a rejeté ceux auxquels tu te fies, tu n'auras pas de chance avec eux!