Marcos 8

1 En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une foule nombreuse et qu'ils n'avaient pas de quoi manger, il appela à lui ses disciples et leur dit:

2 "J'ai pitié de la foule, car voilà déjà trois jours qu'ils restent auprès de moi et ils n'ont pas de quoi manger.

3 Si je les renvoie à jeun chez eux, ils vont défaillir en route, et il y en a parmi eux qui sont venus de loin."

4 Ses disciples lui répondirent: "Où prendre de quoi rassasier de pains ces gens, ici, dans un désert?"

5 Et il leur demandait: "Combien avez-vous de pains" - "Sept", dirent-ils.

6 Et il ordonne à la foule de s'étendre à terre; et, prenant les sept pains, il rendit grâces, les rompit et il les donnait à ses disciples pour les servir, et ils les servirent à la foule.

7 Ils avaient encore quelques petits poissons; après les avoir bénis, il dit de les servir aussi.

8 Ils mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta les restes des morceaux: sept corbeilles!

9 Or ils étaient environ 4.000. Et il les renvoya;

10 et aussitôt, montant dans la barque avec ses disciples, il vint dans la région de Dalmanoutha.

11 Les Pharisiens sortirent et se mirent à discuter avec lui; ils demandaient de lui un signe venant du ciel, pour le mettre à l'épreuve.

12 Gémissant en son esprit, il dit: "Qu'a cette génération à demander un signe? En vérité, je vous le dis, il ne sera pas donné de signe à cette génération."

13 Et les laissant là, il s'embarqua de nouveau et partit pour l'autre rive.

14 Ils avaient oublié de prendre des pains et ils n'avaient qu'un pain avec eux dans la barque.

15 Or il leur faisait cette recommandation: "Ouvrez l'oeil et gardez-vous du levain des Pharisiens et du levain d'Hérode."

16 Et eux de faire entre eux cette réflexion: qu'ils n'ont pas de pains.

17 Le sachant, il leur dit: "Pourquoi faire cette réflexion, que vous n'avez pas de pains? Vous ne comprenez pas encore et vous ne saisissez pas? Avez-vous donc l'esprit bouché,

18 des yeux pour ne point voir et des oreilles pour ne point entendre? Et ne vous rappelez-vous pas,

19 quand j'ai rompu les cinq pains pour les 5.000 hommes, combien de couffins pleins de morceaux vous avez emportés?" Ils lui disent: "Douze" --

20 "Et lors des sept pour les 4.000 hommes, combien de corbeilles pleines de morceaux avez-vous emportées?" Et ils disent: "Sept."

21 Alors il leur dit: "Ne comprenez-vous pas encore?"

22 Ils arrivent à Bethsaïde et on lui amène un aveugle, en le priant de le toucher.

23 Prenant l'aveugle par la main, il le fit sortir hors du village. Après lui avoir mis de la salive sur les yeux et lui avoir imposé les mains, il lui demandait: "Aperçois-tu quelque chose?"

24 Et l'autre, qui commençait à voir, de répondre: "J'aperçois les gens, c'est comme si c'était des arbres que je les vois marcher."

25 Après cela, il mit de nouveau ses mains sur les yeux de l'aveugle, et celui-ci vit clair et fut rétabli, et il voyait tout nettement, de loin.

26 Et Jésus le renvoya chez lui, en lui disant: "N'entre même pas dans le village."

27 Jésus s'en alla avec ses disciples vers les villages de Césarée de Philippe, et en chemin il posait à ses disciples cette question: "Qui suis-je, au dire des gens?"

28 Ils lui dirent: "Jean le Baptiste; pour d'autres, Elie; pour d'autres, un des prophètes" --

29 "Mais pour vous, leur demandait-il, qui suis-je?" Pierre lui répond: "Tu es le Christ."

30 Alors il leur enjoignit de ne parler de lui à personne.

31 Et il commença de leur enseigner: "Le Fils de l'homme doit beaucoup souffrir, être rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, être tué et, après trois jours, ressusciter;

32 et c'est ouvertement qu'il disait ces choses. Pierre, le tirant à lui, se mit à le morigéner.

33 Mais lui, se retournant et voyant ses disciples, admonesta Pierre et dit: "Passe derrière moi, Satan! car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes!"

34 Appelant à lui la foule en même temps que ses disciples, il leur dit: "Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive.

35 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi et de l'Evangile la sauvera.

36 Que sert donc à l'homme de gagner le monde entier, s'il ruine sa propre vie?

37 Et que peut donner l'homme en échange de sa propre vie?

38 Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aussi rougira de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges."