Miquéias 6

1 Ecoutez donc ce que dit Yahvé: "Debout! Entre en procès devant les montagnes et que les collines entendent ta voix!"

2 Ecoutez, montagnes, le procès de Yahvé, prêtez l'oreille, fondements de la terre, car Yahvé est en procès avec son peuple, il plaide contre Israël:

3 "Mon peuple, que t'ai-je fait? En quoi t'ai-je fatigué? Réponds-moi.

4 Car je t'ai fait monter du pays d'Egypte, je t'ai racheté de la maison de servitude; j'ai envoyé devant toi Moïse, Aaron et Miryam.

5 Mon peuple, souviens-toi donc: quel était le projet de Balaq, roi de Moab? Que lui répondit Balaam, fils de Béor? De Shittim à Gilgal, pour que tu connaisses les justes oeuvres de Yahvé" --

6 "Avec quoi me présenterai-je devant Yahvé, me prosternerai-je devant le Dieu de là-haut? Me présenterai-je avec des holocaustes, avec des veaux d'un an?

7 Prendra-t-il plaisir à des milliers de béliers, à des libations d'huile par torrents? Faudra-t-il que j'offre mon aîné pour prix de mon crime, le fruit de mes entrailles pour mon propre péché" --

8 "On t'a fait savoir, homme, ce qui est bien, ce que Yahvé réclame de toi: rien d'autre que d'accomplir la justice, d'aimer la bonté et de marcher humblement avec ton Dieu."

9 C'est la voix de Yahvé! Il crie à la cité: Ecoutez, tribu et assemblée de la cité!

10 Puis-je supporter une mesure fausse et un boisseau diminué, abominable?

11 Puis-je tenir pour pur qui se sert de balances fausses, d'une bourse de poids truqués?

12 Elle dont les riches sont pleins de violence et dont les habitants profèrent le mensonge!

13 Aussi, moi-même, j'ai commencé à te frapper, à te dévaster pour tes péchés.

14 Tu mangeras, mais tu ne pourras te rassasier; tu mettras de côté, mais tu ne pourras rien garder; et si tu peux garder quelque chose, je le livrerai à l'épée.

15 Tu sèmeras, mais tu ne pourras faire la moisson; tu presseras l'olive mais tu ne pourras t'oindre d'huile, le moût, mais tu ne pourras boire de vin.

16 Tu observes les lois d'Omri, toutes les pratiques de la maison d'Achab; tu te conduis selon leurs principes, pour que je fasse de toi un objet de stupeur, de tes habitants une dérision, et que vous portiez l'opprobre des peuples.