Mateus 8

1 Quand il fut descendu de la montagne, des foules nombreuses se mirent à le suivre.

2 Or voici qu'un lépreux s'approcha et se prosterna devant lui en disant: "Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier."

3 Il étendit la main et le toucha, en disant: "Je le veux, sois purifié." Et aussitôt sa lèpre fut purifiée.

4 Et Jésus lui dit: "Garde-toi d'en parler à personne, mais va te montrer au prêtre et offre le don qu'a prescrit Moïse: ce leur sera une attestation."

5 Comme il était entré dans Capharnaüm, un centurion s'approcha de lui en le suppliant:

6 "Seigneur, dit-il, mon enfant gît dans ma maison, atteint de paralysie et souffrant atrocement."

7 Il lui dit: "Je vais aller le guérir" --

8 "Seigneur, reprit le centurion, je ne mérite pas que tu entres sous mon toit; mais dis seulement un mot et mon enfant sera guéri.

9 Car moi, qui ne suis qu'un subalterne, j'ai sous moi des soldats, et je dis à l'un: Va! et il va, et à un autre: Viens! et il vient, et à mon serviteur: Fais ceci! et il le fait."

10 Entendant cela, Jésus fut dans l'admiration et dit à ceux qui le suivaient: "En vérité, je vous le dis, chez personne je n'ai trouvé une telle foi en Israël.

11 Eh bien! je vous dis que beaucoup viendront du levant et du couchant prendre place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des Cieux,

12 tandis que les fils du Royaume seront jetés dans les ténèbres extérieures: là seront les pleurs et les grincements de dents."

13 Puis il dit au centurion: "Va! Qu'il t'advienne selon ta foi!" Et l'enfant fut guéri sur l'heure.

14 Etant venu dans la maison de Pierre, Jésus vit sa belle-mère alitée, avec la fièvre.

15 Il lui toucha la main, la fièvre la quitta, elle se leva et elle le servait.

16 Le soir venu, on lui présenta beaucoup de démoniaques; il chassa les esprits d'un mot, et il guérit tous les malades,

17 afin que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète: Il a pris nos infirmités et s'est chargé de nos maladies.

18 Se voyant entouré de foules nombreuses, Jésus donna l'ordre de s'en aller sur l'autre rive.

19 Et un scribe s'approchant lui dit: "Maître, je te suivrai où que tu ailles."

20 Jésus lui dit: "Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids; le Fils de l'homme, lui, n'a pas où reposer la tête."

21 Un autre des disciples lui dit: "Seigneur, permets-moi de m'en aller d'abord enterrer mon père."

22 Mais Jésus lui dit: "Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts."

23 Puis il monta dans la barque, suivi de ses disciples.

24 Et voici qu'une grande agitation se fit dans la mer, au point que la barque était couverte par les vagues. Lui cependant dormait.

25 S'étant approchés, ils le réveillèrent en disant: "Au secours, Seigneur, nous périssons!"

26 Il leur dit: "Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi?" Alors, s'étant levé, il menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme.

27 Saisis d'étonnement, les hommes se dirent alors: "Quel est celui-ci, que même les vents et la mer lui obéissent?"

28 Quand il fut arrivé sur l'autre rive, au pays des Gadaréniens, deux démoniaques, sortant des tombeaux, vinrent à sa rencontre, des êtres si sauvages que nul ne se sentait de force à passer par ce chemin.

29 Les voilà qui se mirent à crier: "Que nous veux-tu, Fils de Dieu? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps?"

30 Or il y avait, à une certaine distance, un gros troupeau de porcs en train de paître.

31 Et les démons suppliaient Jésus: "Si tu nous expulses, envoie-nous dans ce troupeau de porcs" --

32 "Allez", leur dit-il. Sortant alors, ils s'en allèrent dans les porcs, et voilà que tout le troupeau se précipita du haut de l'escarpement dans la mer et périt dans les eaux.

33 Les gardiens prirent la fuite et s'en furent à la ville tout rapporter, avec l'affaire des démoniaques.

34 Et voilà que toute la ville sortit au-devant de Jésus; et, dès qu'ils le virent, ils le prièrent de quitter leur territoire.