Naum 2

1 Voici sur les montagnes les pas du messager; il annonce: "La Paix!" Célèbre tes fêtes, Juda, accomplis tes voeux, car Bélial désormais ne passera plus chez toi, il est entièrement anéanti.

2 Un destructeur s'avance contre toi. Monte la garde au rempart, surveille la route, ceins-toi les reins, rassemble toutes tes forces.

3 (Oui, Yahvé rétablit la vigne de Jacob et la vigne d'Israël. Les pillards les avaient pillées, ils en avaient brisé les sarments).

4 Le bouclier de ses preux rougeoie, ses braves sont vêtus d'écarlate; les chars flamboient de tous leurs aciers au jour de leur mise en ligne; les cavaliers s'agitent;

5 dans les rues les chars font rage, ils foncent à travers les places; à les voir on dirait des flammes; comme la foudre, ils courent çà et là.

6 On appelle les puissants; ils trébuchent dans leur marche; ils se hâtent vers le rempart. Et l'abri est en place.

7 Les portes qui donnent sur le Fleuve s'ouvrent et le palais s'agite en tous sens.

8 La Beauté est emmenée en exil, enlevée, ses servantes poussent des gémissements comme la plainte des colombes;

9 elles se frappent le coeur. Ninive est comme un bassin d'eau dont les eaux s'échappent. "Arrêtez, arrêtez!" Mais nul ne se retourne.

10 "Pillez l'argent! Pillez l'or!" Il n'y a pas de fin au trésor, une masse de tous objets précieux!

11 Pillage, saccage, ravage! Le coeur se fond, les genoux fléchissent, le frisson est dans tous les reins, tous les visages perdent leur couleur.

12 Où est la tanière des lions, la caverne des lionceaux? Lorsque partait le lion, la lionne y restait, et les petits du lion; nul ne les inquiétait.

13 Le lion déchirait pour ses petits, il étranglait pour ses lionnes; il remplissait ses antres de rapine, ses tanières de proie.

14 Me voici! A toi! oracle de Yahvé Sabaot. Je vais réduire en fumée tes chars; l'épée dévorera tes lionceaux. Je vais faire disparaître de la terre tes rapines et l'on n'entendra plus la voix de tes messagers.