Números 30

1 Moïse parla aux Israélites conformément à tout ce que Yahvé lui avait ordonné.

2 Moïse parla aux chefs de tribu des Israélites. Il dit: "Voici ce que Yahvé a ordonné.

3 Si un homme fait un voeu à Yahvé ou prend par serment un engagement formel, il ne violera pas sa parole: tout ce qui est sorti de sa bouche, il l'exécutera.

4 Si une femme fait un voeu à Yahvé ou prend un engagement formel, alors que, jeune encore, elle habite la maison de son père,

5 et si celui-ci, apprenant son voeu ou l'engagement qu'elle a pris, ne lui dit rien, son voeu, quel qu'il soit, sera valide, et l'engagement qu'elle a pris, quel qu'il soit, sera valide.

6 Mais si son père, le jour où il l'apprend, y fait opposition, aucun de ses voeux et aucun des engagements qu'elle a pris ne seront valides. Yahvé ne lui en tiendra pas rigueur, puisque c'est son père qui y a fait opposition.

7 Si, étant tenue par des voeux ou par un engagement sorti inconsidérément de sa bouche, elle se marie,

8 et si son mari, l'apprenant, ne lui dit rien le jour où il en est informé, ses voeux seront valides et les engagements qu'elle a pris seront valides.

9 Mais si, le jour où il l'apprend, son mari lui fait opposition, il annulera le voeu qui la tient ou l'engagement qui l'oblige, sorti inconsidérément de sa bouche. Yahvé ne lui en tiendra pas rigueur.

10 Le voeu d'une femme veuve ou répudiée, et tous les engagements qu'elle a pris, seront valides pour elle.

11 Si c'est dans la maison de son mari qu'elle a fait un voeu, ou pris un engagement par serment,

12 et si, l'apprenant, son mari ne lui dit rien et ne lui fait pas opposition, son voeu, quel qu'il soit, sera valide et l'engagement qu'elle a pris, quel qu'il soit, sera valide.

13 Mais si son mari, l'apprenant, les annule le jour où il en est informé, rien ne sera valide de ce qui est sorti de sa bouche, voeux ou engagements. Son mari les ayant annulés, Yahvé ne lui en tiendra pas rigueur.

14 Tout voeu et tout serment qui engage la femme, son mari peut les valider ou les annuler.

15 Si au lendemain son mari ne lui a rien dit, c'est qu'il valide son voeu, quel qu'il soit, ou son engagement, quel qu'il soit. Il les a validés s'il ne lui dit rien le jour où il en est informé.

16 Mais si, informé, il les annule plus tard, c'est lui qui portera le poids de la faute qui incomberait à sa femme."

17 Telles sont les lois que Yahvé prescrivit à Moïse, en ce qui concerne la relation entre un homme et sa femme, et entre un père et sa fille lorsque, jeune encore, elle habite la maison de son père.