Provérbios 23

1 Si tu t'assieds à la table d'un grand, prends bien garde à ce qui est devant toi;

2 mets un couteau sur ta gorge si tu es gourmand.

3 Ne convoite pas ses mets, car c'est une nourriture décevante.

4 Ne te fatigue pas à acquérir la richesse, cesse d'y appliquer ton intelligence.

5 Lèves-tu les yeux vers elle, elle n'est plus là, car elle sait se faire des ailes comme l'aigle qui vole vers le ciel.

6 Ne mange pas le pain de l'homme aux regards envieux, ne convoite pas ses mets.

7 Car le calcul qu'il fait en lui-même, c'est lui: "Mange et bois!" te dit-il, mais son coeur n'est pas avec toi.

8 La bouchée à peine avalée, tu la vomiras et tu en seras pour tes paroles flatteuses.

9 Aux oreilles du sot ne parle pas, il mépriserait la finesse de tes propos.

10 Ne déplace pas la borne antique, dans le champ des orphelins n'entre pas,

11 car leur vengeur est puissant, c'est lui qui épousera, contre toi, leur querelle.

12 Applique ton coeur à la discipline, tes oreilles aux paroles de science.

13 Ne ménage pas à l'enfant la correction, si tu le frappes de la baguette, il n'en mourra pas!

14 Si tu le frappes de la baguette, c'est son âme que tu délivreras du shéol.

15 Mon fils, si ton coeur est sage, mon coeur, à moi, se réjouira,

16 et mes reins exulteront quand tes lèvres exprimeront des choses justes.

17 Que ton coeur n'envie pas les pécheurs, mais dans la crainte de Yahvé qu'il reste tout le jour,

18 car il existe un avenir et ton espérance ne sera pas anéantie.

19 Ecoute, mon fils, deviens sage, et dirige ton coeur dans le chemin.

20 Ne sois pas de ceux qui s'enivrent de vin, ni de ceux qui se gavent de viande,

21 car buveur et glouton s'appauvrissent, et la torpeur fait porter des haillons.

22 Ecoute ton père qui t'a engendré, ne méprise pas ta mère devenue vieille.

23 Acquiers la vérité, ne la vends pas: sagesse, discipline et intelligence.

24 Il est au comble de l'allégresse, le père du juste; celui qui a donné le jour au sage s'en réjouit.

25 Ton père et ta mère seront dans la joie, et dans l'allégresse, celle qui t'a enfanté.

26 Mon fils, prête-moi attention, que tes yeux se complaisent dans ma voie:

27 c'est une fosse profonde que la prostituée, un puits étroit que l'étrangère.

28 Elle aussi, comme un brigand, est en embuscade, parmi les hommes elle multiplie les traîtres.

29 Pour qui les "Malheur?" Pour qui les "Hélas?" Pour qui les querelles? Pour qui les plaintes? Pour qui les coups à tort et à travers? Pour qui les yeux troubles?

30 Pour ceux qui s'attardent au vin, qui vont en quête de boissons mêlées.

31 Ne regarde pas le vin, comme il est vermeil! comme il brille dans la coupe! comme il coule tout droit!

32 Il finit par mordre comme un serpent, par piquer comme une vipère.

33 Tes yeux verront d'étranges choses, ton coeur s'exprimera de travers.

34 Tu seras comme un homme couché en haute mer, ou couché à la pointe d'un mât.

35 "On m'a battu, je n'ai point de mal! On m'a rossé, je n'ai rien senti! Quand m'éveillerai-je? J'en demanderai encore!"