Salmos 32

1 De David. Poème. Heureux qui est absous de son péché, acquitté de sa faute!

2 Heureux l'homme à qui Yahvé ne compte pas son tort, et dont l'esprit est sans fraude!

3 Je me taisais, et mes os se consumaient à rugir tout le jour;

4 la nuit, le jour, ta main pesait sur moi; mon coeur était changé en un chaume au plein feu de l'été.

5 Ma faute, je te l'ai fait connaître, je n'ai point caché mon tort; j'ai dit: J'irai à Yahvé. Confesser mon péché. Et toi, tu as absous mon tort, pardonné ma faute.

6 Aussi chacun des tiens te prie à l'heure de l'angoisse. Que viennent à déborder les grandes eaux, elles ne peuvent l'atteindre.

7 Tu es pour moi un refuge, de l'angoisse tu me gardes, de chants de délivrance tu m'entoures.

8 Je t'instruirai, je t'apprendrai la route à suivre, les yeux sur toi, je serai ton conseil.

9 Ne sois pas comme le cheval ou le mulet qui ne comprend ni la rêne ni le frein: qu'on s'avance pour le dompter, rien à faire pour qu'il s'approche de toi!

10 Nombreux sont les tourments pour l'impie; qui se fie en Yahvé, la grâce l'entoure.

11 Réjouissez-vous en Yahvé, exultez, les justes, jubilez, tous les coeurs droits.