Salmos 39

1 Du maître de chant. De Yedutûn. Psaume de David.

2 J'ai dit: "Je garderai ma route, sans laisser ma langue s'égarer, je garderai à la bouche un bâillon, tant que devant moi sera l'impie."

3 Je me suis tu, silence et calme; à voir sa chance, mon tourment s'exaspéra.

4 Mon coeur brûlait en moi, à force d'y songer le feu flamba et ma langue vint à parler:

5 "Fais-moi savoir, Yahvé, ma fin et quelle est la mesure de mes jours, que je sache combien je suis fragile.

6 Vois, d'un empan tu fis mes jours, ma durée est comme rien devant toi; rien qu'un souffle, tout homme qui se dresse,

7 rien qu'une ombre, l'humain qui va; rien qu'un souffle, les richesses qu'il entasse, et il ne sait qui les ramassera."

8 Et maintenant, que puis-je attendre, Seigneur? Mon espérance, elle est en toi.

9 De tous mes péchés délivre-moi, ne me fais point la risée de l'insensé.

10 Je me tais, je n'ouvre pas la bouche, car c'est toi qui es à l'oeuvre.

11 Eloigne de moi tes coups, sous les assauts de ta main je me consume.

12 Reprenant les torts, tu corriges l'homme, comme la teigne, tu ronges ses désirs. Rien qu'un souffle, tous les humains.

13 Ecoute ma prière, Yahvé, prête l'oreille à mon cri, ne reste pas sourd à mes pleurs. Car je suis l'étranger chez toi, un passant comme tous mes pères.

14 Détourne ton regard, que je respire, avant que je m'en aille et ne sois plus.