Tiago 2

1 Mes frères, ne mêlez pas à des considérations de personnes la foi en notre Seigneur Jésus Christ glorifié.

2 Supposez qu'il entre dans votre assemblée un homme à bague d'or, en habit resplendissant, et qu'il entre aussi un pauvre en habit malpropre.

3 Vous tournez vos regards vers celui qui porte l'habit resplendissant et vous lui dites: "Toi, assieds-toi ici à la place d'honneur." Quant au pauvre, vous lui dites: "Toi, tiens-toi là debout", ou bien: "Assieds-toi au bas de mon escabeau."

4 Ne portez-vous pas en vous-mêmes un jugement, ne devenez-vous pas des juges aux pensées perverses?

5 Ecoutez, mes frères bien-aimés: Dieu n'a-t-il pas choisi les pauvres selon le monde comme riches dans la foi et héritiers du Royaume qu'il a promis à ceux qui l'aiment?

6 Mais vous, vous méprisez le pauvre! N'est-ce pas les riches qui vous oppriment? N'est-ce pas eux qui vous traînent devant les tribunaux?

7 N'est-ce pas eux qui blasphèment le beau Nom qu'on a invoqué sur vous?

8 Si donc vous accomplissez la Loi royale suivant l'Ecriture: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien;

9 mais si vous considérez les personnes, vous commettez un péché et la Loi vous condamne comme transgresseurs.

10 Aurait-on observé la Loi tout entière, si l'on commet un écart sur un seul point, c'est du tout qu'on devient justiciable.

11 Car celui qui a dit: Tu ne commettras pas d'adultère, a dit aussi: Tu ne commettras pas de meurtre. Si donc tu évites l'adultère, mais que tu commettes un meurtre, te voilà devenu transgresseur de la Loi.

12 Parlez et agissez comme des gens qui doivent être jugés par une loi de liberté.

13 Car le jugement est sans miséricorde pour qui n'a pas fait miséricorde; mais la miséricorde se rit du jugement.

14 A quoi cela sert-il, mes frères, que quelqu'un dise: "J'ai la foi", s'il n'a pas les oeuvres? La foi peut-elle le sauver?

15 Si un frère ou une soeur sont nus, s'ils manquent de leur nourriture quotidienne,

16 et que l'un d'entre vous leur dise: "Allez en paix, chauffez-vous, rassasiez-vous", sans leur donner ce qui est nécessaire à leur corps, à quoi cela sert-il?

17 Ainsi en est-il de la foi: si elle n'a pas les oeuvres, elle est tout à fait morte.

18 Au contraire, on dira: "Toi, tu as la foi, et moi, j'ai les oeuvres? Montre-moi ta foi sans les oeuvres; moi, c'est par les oeuvres que je te montrerai ma foi.

19 Toi, tu crois qu'il y a un seul Dieu? Tu fais bien. Les démons le croient aussi, et ils tremblent.

20 Veux-tu savoir, homme insensé, que la foi sans les oeuvres est stérile?

21 Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres quand il offrit Isaac, son fils, sur l'autel?

22 Tu le vois: la foi coopérait à ses oeuvres et par les oeuvres sa foi fut rendue parfaite.

23 Ainsi fut accomplie cette parole de l'Ecriture: Abraham crut à Dieu, cela lui fut compté comme justice et il fut appelé ami de Dieu."

24 Vous le voyez: c'est par les oeuvres que l'homme est justifié et non par la foi seule.

25 De même, Rahab, la prostituée, n'est-ce pas par les oeuvres qu'elle fut justifiée quand elle reçut les messagers et les fit partir par un autre chemin?

26 Comme le corps sans l'âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est-elle morte.