Provérbios 30

1 Paroles d’Agur, fils de Jaké. Sentences que cet homme prononça pour Ithiel, pour Ithiel et Ucal.

2 Certainement je suis le plus borné de tous les hommes; je n’ai pas l’intelligence d’un homme.

3 Je n’ai pas appris la sagesse; et je ne connais pas la science des saints.

4 Qui est monté aux cieux, ou qui en est descendu? Qui a assemblé le vent dans ses mains? Qui a serré les eaux dans sa robe? Qui a dressé toutes les bornes de la terre? Quel est son nom, et quel est le nom de son Fils? Le sais-tu

5 Toute la Parole de Dieu est épurée; il est un bouclier pour ceux qui ont en lui leur refuge.

6 N’ajoute rien à ses paroles, de peur qu’il ne te reprenne, et que tu ne sois trouvé menteur.

7 Je t’ai demandé deux choses; ne me les refuse pas avant que je meure.

8 Éloigne de moi la vanité et la parole de mensonge. Ne me donne ni pauvreté ni richesses; nourris-moi avec la nourriture qui me convient;

9 De peur que dans l’abondance je ne te renie, et que je ne dise: Qui est YEHOVAH? De peur aussi que dans la pauvreté je ne dérobe, et que je ne prenne en vain le nom de mon Dieu.

10 Ne calomnie pas le serviteur devant son maître, de peur qu’il ne te maudisse, et qu’il ne t’en arrive du mal.

11 Il y a une espèce de gens qui maudit son père, et qui ne bénit point sa mère.

12 Il y a une race de gens qui se croit pure, et qui, toutefois, n’est pas lavée de sa souillure.

13 Il y a une race de gens dont les yeux sont hautains, et les paupières élevées.

14 Il y a une race de gens dont les dents sont comme des épées, et dont les mâchoires sont des couteaux, pour dévorer les affligés de dessus la terre et les pauvres d’entre les hommes.

15 La sangsue a deux filles, qui disent: Apporte, apporte! Il y a trois choses qui ne se rassasient point; il y en a même quatre qui ne disent point: C’est assez!

16 Le Sépulcre, la femme stérile, la terre qui n’est point rassasiée d’eau, et le feu, qui ne dit point: C’est assez.

17 Les corbeaux des torrents crèveront l’œil de celui qui se moque de son père et qui méprise l’enseignement de sa mère, et les petits de l’aigle le mangeront.

18 Il y a trois choses que je ne comprends point, même quatre, que je ne connais point:

19 La trace de l’aigle dans l’air, la trace du serpent sur un rocher, le chemin d’un navire au milieu de la mer, et la trace de l’homme chez la jeune fille.

20 Telle est la conduite de la femme adultère: elle mange, et s’essuie la bouche; puis elle dit: Je n’ai point commis de mal.

21 La terre tremble pour trois choses, même pour quatre, et elle ne peut les supporter:

22 Pour un serviteur qui règne; pour un insensé qui est rassasié de nourriture,

23 Pour une femme odieuse qui se marie; et pour une servante qui hérite de sa maîtresse.

24 Il y a quatre choses, des plus petites de la terre, qui, toutefois, sont sages et avisées:

25 Les fourmis qui sont un peuple faible, et qui néanmoins préparent leur nourriture pendant l’été.

26 Les lapins, qui sont un peuple qui n’est pas puissant, et, cependant, ils font leurs maisons dans les rochers;

27 Les sauterelles qui n’ont point de roi, et, cependant, elles vont toutes par bandes;

28 Le lézard qui se tient avec ses mains, et qui est dans les palais des rois.

29 Il y en a trois qui marchent bien, même quatre qui ont une belle démarche:

30 Le lion, le plus fort d’entre les animaux, qui ne recule point devant qui que ce soit;

31 Le cheval, aux flancs bien harnachés, et le bouc; et le roi à qui personne ne peut résister.

32 Si tu as agi follement, en t’élevant toi-même, si tu as de mauvaises pensées, mets ta main sur ta bouche.

33 Comme celui qui bat le lait, fait sortir le beurre, et comme celui qui presse le nez fait sortir le sang, ainsi celui qui provoque la colère, excite la querelle.

1 Paroles du roi Lémuel, sentences par lesquelles sa mère l’instruisit.

2 Que te dirai-je, mon fils? Que te dirai-je, fils de mes entrailles? Que te dirai-je, fils de mes vœux?

3 Ne livre point ta force aux femmes, ni tes voies à celles qui perdent les rois.

4 Ce n’est point aux rois, Lémuel, ce n’est point aux rois de boire le vin, ni aux princes de boire la boisson forte;

5 De peur qu’ayant bu, ils n’oublient ce qui est ordonné, et qu’ils ne méconnaissent le droit de tous les pauvres affligés.

6 Donnez de la boisson forte à celui qui va périr, et du vin à celui qui a l’amertume dans l’âme;

7 Pour qu’il en boive, qu’il oublie sa pauvreté, et ne se souvienne plus de sa peine.

8 Ouvre ta bouche en faveur du muet, et pour le droit de ceux qui sont délaissés.

9 Ouvre ta bouche, juge avec justice, et fais droit à l’affligé et au pauvre.

10 Qui est-ce qui trouvera une femme vertueuse? Car son prix surpasse beaucoup celui des perles.

11 Le cœur de son mari s’assure en elle, et il ne manquera point de butin;

12 Elle lui fera du bien tous les jours de sa vie, et jamais du mal.

13 Elle cherche de la laine et du lin, et elle fait de ses mains ce qu’elle veut;

14 Elle est comme les navires d’un marchand, elle amène son pain de loin.

15 Elle se lève lorsqu’il est encore nuit, et elle distribue la nourriture à sa famille, et la tâche à ses servantes;

16 Elle considère un champ, et l’acquiert, et du fruit de ses mains elle plante une vigne.

17 Elle ceint ses reins de force, et elle affermit ses bras;

18 Elle éprouve que son trafic est bon; sa lampe ne s’éteint point la nuit;

19 Elle met ses mains à la quenouille, et ses doigts tiennent le fuseau.

20 Elle tend la main à l’affligé, et présente ses mains aux pauvres.

21 Elle ne craint point la neige pour sa famille; car toute sa famille est vêtue de laine cramoisi.

22 Elle se fait des couvertures; ses vêtements sont de fin lin et d’écarlate.

23 Son mari est considéré aux portes, lorsqu’il est assis avec les anciens du pays.

24 Elle fait du linge et le vend; et des ceintures, qu’elle donne au marchand;

25 La force et la magnificence forment son vêtement, et elle se rit du jour à venir;

26 Elle ouvre la bouche avec sagesse, et des instructions aimables sont sur sa langue;

27 Elle surveille ce qui se fait dans sa maison, et elle ne mange point le pain de paresse.

28 Ses enfants se lèvent, et la disent bienheureuse; son mari aussi, et il la loue, et dit:

29 Plusieurs filles ont une conduite vertueuse; mais toi, tu les surpasses toutes.

30 L’élégance est trompeuse, et la beauté s’évanouit; mais la femme qui craint YEHOVAH est celle qui sera louée.

31 Donnez-lui le fruit de ses mains, et qu’aux portes ses œuvres la louent.