Salmos 44

1 Au maître -chantre . Cantique des enfants de Coré . (44-2) Ô Dieu! nous avons entendu de nos oreilles, nos pères nous ont raconté l’œuvre que tu as faite en leur temps, aux jours d’autrefois.

2 (44-3) Par ta main tu as chassé les nations et tu as établi nos pères; tu as brisé les peuples pour leur faire place.

3 (44-4) Car ce n’est pas par leur épée qu’ils ont conquis le pays, et ce n’est pas leur bras qui les a sauvés; c’est ta droite, et ton bras, et la lumière de ta face, car tu les favorisais.

4 (44-5) C’est toi, ô Dieu! qui es mon Roi; ordonne la délivrance de Jacob.

5 (44-6) Par toi nous frapperons nos ennemis; par ton nom nous foulerons ceux qui s’élèvent contre nous.

6 (44-7) Car je ne me confie pas en mon arc; ce n’est pas mon épée qui me sauvera.

7 (44-8) C’est toi qui nous as sauvés de nos ennemis, et qui as rendu confus ceux qui nous haïssent.

8 (44-9) C’est en Dieu que nous nous glorifions chaque jour; nous célébrerons ton nom à jamais. Sélah (pause).

9 (44-10) Cependant tu nous as rejetés et couverts d’opprobre, et tu ne sors plus avec nos armées.

10 (44-11) Tu nous fais reculer devant l’ennemi, et ceux qui nous haïssent ont pris leur butin.

11 (44-12) Tu nous livres comme des brebis qu’on mange; tu nous as dispersés parmi les nations.

12 (44-13) Tu vends ton peuple pour rien, et tu n’as point fait augmenter leur valeur.

13 (44-14) Tu fais de nous l’opprobre de nos voisins, la risée et le jouet de nos alentours.

14 (44-15) Tu fais de nous la fable des nations; en nous voyant, les peuples hochent la tête.

15 (44-16) Mon ignominie est toujours devant moi, et la confusion couvre mon visage,

16 (44-17) A la voix de celui qui insulte et qui outrage, à la vue de l’ennemi et du vengeur.

17 (44-18) Tout cela nous est arrivé; et cependant nous ne t’avons pas oublié, nous n’avons pas faussé ton alliance.

18 (44-19) Notre cœur ne s’est point retiré en arrière; nos pas ne se sont point écartés de ton sentier,

19 (44-20) Quand tu nous as foulés parmi les chacals et couverts de l’ombre de la mort.

20 (44-21) Si nous aurions oublié le nom de notre Dieu, si nous aurions étendu nos mains vers un dieu étranger,

21 (44-22) Dieu n’en aurait-il pas fait enquête, lui qui connaît les secrets du cœur?

22 (44-23) Mais, à cause de toi, nous sommes mis à mort tous les jours, et regardés comme des brebis destinées à la boucherie.

23 (44-24) Lève-toi! Pourquoi dors-tu, Seigneur? Réveille-toi, ne nous rejette pas à toujours!

24 (44-25) Pourquoi caches-tu ta face? Pourquoi oublies-tu notre misère et notre oppression?

25 (44-26) Car notre âme est abattue jusque dans la poussière; notre ventre est attaché à la terre.

26 (44-27) Lève-toi, viens à notre aide, et rachète-nous à cause de ta bonté!