41

1 Il n'y a point d'homme assez courageux pour le réveiller; qui est-ce donc qui se présentera devant moi?

2 Qui est-ce qui m'a prévenu, et je [le] lui rendrai? Ce qui est sous tous les cieux est à moi.

3 Je ne me tairai point de ses membres, ni de ce qui concerne ses forces, ni de la grâce de l'arrangement [des parties de son corps].

4 Qui est-ce qui découvrira le dessus de sa couverture, et se jettera entre les deux branches de son mors?

5 Qui est-ce qui ouvrira les portes de sa gueule? La terreur se tient autour de ses dents.

6 Les lames de ses boucliers ne sont que magnificence; elles sont étroitement serrées [comme] avec un cachet.

7 L'une approche de l'autre, et le vent n'entre point entre-deux.

8 Elles sont jointes l'une à l'autre, elles s'entretiennent, et ne se séparent point.

9 Ses éternuements éclaireraient la lumière, et ses yeux sont [comme] les paupières de l'aube du jour.

10 Des flambeaux sortent de sa bouche, et il en rejaillit des étincelles de feu.

11 Une fumée sort de ses narines comme d'un pot bouillant, ou d'une chaudière.

12 Son souffle enflammerait des charbons, et une flamme sort de sa gueule.

13 La force est dans son cou, et la terreur marche devant lui.

14 Sa chair est ferme, tout est massif en lui, rien n'y branle.

15 Son cœur est dur comme une pierre, même comme une pièce de la meule de dessous.

16 Les plus forts tremblent quand il s'élève, et ils ne savent où ils en sont, voyant comme il rompt tout.

17 Qui s'en approchera avec l'épée? ni elle, ni la lance, ni le dard, ni la cuirasse, ne pourront point subsister [devant lui].

18 Il ne tient pas plus de compte du fer que de la paille; et de l'airain, que du bois pourri.

19 La flèche ne le fera point fuir, les pierres d'une fronde lui sont comme du chaume.

20 Il tient les machines de guerre comme des brins de chaume; et il se moque du javelot qu'on lance sur lui.

21 Il a sous soi des tests aigus, et il abat [sous soi] des roseaux pointus [en se couchant] sur la boue.

22 Il fait bouillonner le gouffre comme une chaudière, et rend semblable la mer à un chaudron de parfumeur.

23 Il fait reluire après soi son sentier, et on prendrait l'abîme pour une tête blanchie de vieillesse.

24 Il n'y a rien sur la terre qui lui puisse être comparé, ayant été fait pour ne rien craindre.

25 Il voit [au-dessous de lui] tout ce qu'il y a de plus élevé; il est Roi sur tous les plus fiers animaux.