29

1 Job prenant encore la parole, continua son discours figuré, et dit :

2 Qui m'accordera d'être comme autrefois, comme dans ces jours où Dieu m'avoit en sa garde,

3 Lorsque sa lampe luisoit sur ma tête, et qu'à sa lumière je marchois dans les ténèbres;

4 Comme j'étois aux jours de ma jeunesse, lorsque Dieu habitoit en secret dans ma tente;

5 Lorsque le Tout-Puissent étoit avec moi, et que mes enfants m'entouroient:

6 Lorsque je lavois mes pieds dans le beurre, et que la pierre me versoit des ruisseaux d'huile;

7 Lorsque j'allois siéger à la porte de la ville, et que l'on me préparoit mon tribunal dans la place publique?

8 Les jeunes gens me voyoient, et se cachoient; et les veinards se levoient, et demeuroient debout.

9 Les princes cessoient de parler, ils mettoient le doigt sur leur bouche.

10 Les grands retenoient leur voix, et leur langue demeuroit attachée à leur palais.

12 Parce que j'avois délivré le pauvre qui crioit, et l'orphelin qui n'avoit point de protecteur.

13 Celui qui étoit près de périr me combloit de bénédictions, et je remplissois de consolation le coeur de la veuve.

14 Je me suis vêtu de la justice, et mon équité a été mon manteau et mon diadème.

15 J'ai été l'oeil de l'aveugle, et le pied du boiteux.

16 J'étois le père des pauvres, et je m'instruisois avec soin des causes que je ne connoissois pas.

17 Je brisois les mâchoires de l'injuste, et je lui arrachois sa proie d'entre les dents.

18 Je disois : Je mourrai dans mon petit nid, et je multiplierai mes jours comme le palmier.

19 Ma racine s'est étendue le long des eaux, et la rosée reposera toujours sur mes branches.

20 Ma gloire se renouvellera tous les jours, et mon arc se fortifiera dans ma main.

21 Ceux qui m'écoutoient attendoient ma conclusion, et le silence de leur attention accueilloit mon conseil.

22 Ils n'osoient rien ajouter à mes paroles, et mon discours distilloit sur eux.

23 Ils me désiroient comme l'eau du ciel, et leur bouche entr'ouverte sembloit recueillir une pluie bienfaisante.

24 Si je riois quelquefois avec eux, ils ne s'en permettoient pas plus de familiarité avec moi, et la lumière de mon visage ne tomboit point à terre.

25 Si je vouloir aller parmi eux, j'occupois la première place; et lorsque j'étois assis comme un roi au milieu de ses gardes, je ne laissois pas d'être le consolateur des affligés.