37

1 C'est pour cela que mon coeur est saisi d'effroi, et qu'il bat et s'élance.

2 Écoutez les terribles éclats de son tonnerre, et les sons qui sortent de sa bouche.

3 Son regard pénètre sous tous les cieux, et sa lumière s'étend jusqu'aux extrémités de la terre.

4 Après lui le tonnerre rugira, il éclatera dans la voix de sa grandeur ; et, après qu'on aura entendu sa voix, on ne pourra retrouver sa trace.

5 Dieu étonnera par la voix de son tonnerre, lui qui fait des choses grandes et impénétrables,

6 Qui commande à la neige de descendre sur la terre, aussi bien qu'aux pluies de l'orage, et à l'ondée de sa puissance;

7 Il met comme un sceau sur la main de tous les hommes, afin qu'ils connoissent tous leurs oeuvres.

8 La bête rentrera dans sa tanière, et demeurera dans sa caverne.

9 La tempête sortira de l'intérieur du midi, et le froid, des vents d'aquilon.

10 Au souffle de Dieu, la glace se condense, et les eaux, se fondant de nouveau, se répandent au loin.

11 La moisson appelle les nuées, et les nuées répandent leur lumière.

12 Elles se dirigent de toutes parts sur la face de la terre, partout où les conduit la volonté de celui qui les gouverne, et selon les ordres qu'il leur donne,

13 Soit dans une tribu, soit dans sa terre, soit en quelque lieu que ce puisse êîre, où il veut répandre sa miséricorde, et où il leur aura commandé de se trouver.

14 Job, écoutez ceci avec attention ; arrêtez-vous, et considérez les merveilles de Dieu :

15 Savez-vous quand Dieu a commandé aux pluies de faire briller la lumière de ses nuées?

16 Connoissez-vous les grandes routes des nuées, et la parfaite science?

17 Vos vêtements ne sont-ils pas échauffés lorsque le vent du midi souffle sur la terre ?

18 Vous avez peut-être formé avec lui les cieux, qui sont aussi solides que s'ils étoient fondus d'airain.

19 Apprenez-nous ce que nous lui dirons; car, pour nous, nous sommes enveloppés de ténèbres.

20 Qui lui rapportera ce que je dis? Que si quelque homme entreprenoit d'en parler, il en seroit comme absorbé.

21 Car tantôt ils ne voient point la lumière; l'air s'épaissit tout d'un coup en nuées, et un vent qui passe les dissipera.

22 De l'aquilon vient le ciel pur comme l'or, et la louange de Dieu doit être accompagnée de tremblement.

23 Nous ne pouvons le comprendre d'une manière digne de lui ; il est grand par sa puissance, par son jugement, et par sa justice; et il est inénarrable.

24 C'est pourquoi les hommes le craindront; et nul de ceux qui se croient sages n'osera le contempler.