Jó 39

1 Savez-vous le temps auquel les chèvres sauvages enfantent dans les rochers? ou avez-vous observé l'enfantement des biches?

2 Avez-vous compté les mois de leur conception, et savez-vous le temps de leur délivrance?

3 Elles se courbent pour se délivrer; elles enfantent, et elles jettent des cris de douleur.

4 Leurs petits se séparent, et vont chercher leur nourriture; ils sortent, et ne reviennent plus vers elles.

5 Qui a laissé aller libre nue sauvage? et qui a rompu ses liens?

6 Je lui ai donné une maison dans la solitude, et des tabernacles dans une terre stérile.

7 Il se rit de la multitude des villes ; il n'entend point le cri de exacteur.

8 Ses regards parcourent les monagnes de son pâturage, et il cherche toutes les herbes fleuries.

9 Le rhinocéros voudra-t-il vous servir, ou demeurera-t-il à votre crèche?

10 Attacherez-vous le rhinocéros avec votre lanière, pour le faire labourer, et pour qu'il rompe après vous les mottes des vallons?

11 Aurez-vous confiance dans sa grande force, et lui laisserez-vous le soin de vos travaux?

12 Croirez-vous qu'il vous livrera votre moisson, et qu'il la déposera dans votre aire?

13 La plume de l'autruche est semblable à celle de la cigogne et de l'épervier.

14 Lorsqu'elle abandonne ses oeufs sur la terre, est-ce vous qui les échauffez dans le sable ?

15 Elle oublie qu'on les foulera aux pieds ou que les bêtes sauvages !es écraseront.

16 Elle est dure pour ses petits, comme s'ils n'étoient point à elle; elle a souffert en vain, sans avoir aucun sujet de crainte.

17 Car Dieu l'a privée de sagesse, et ne lui a pas donné l'intelligence.

18 Mais quand il en est temps, elle élève ses ailes ; alors elle se rit du cheval et de son cavalier.

19 Est-ce vous qui donnerez au cheval sa force, ou qui entourerez son cou du hennissement?

20 Le ferez-vous bondir comme les sauterelles? Le souffle fier de ses naseaux répand la terroir.

21 Il creuse du pied la terre; il s'élance avec audace; il se précipite au-devant des hommes armés.

22 Il méprise la pour, il affronte l'épée.

23 Sur lui résonnera le carquois; la lance et le bouclier s'agiteront.

21 Il bouillonne, il frémit, il dévore la terre : à peine entend-il le bruit du clairon.

25 Lorsque l'on sonne la charge, il dit : Allons ! Il respire de loin le combat, les excitations des capitaines, et les cris confus de l'armée.

28 Est-ce par votre sagesse que l'épervier se couvre de plumes, étendant ses ailes vers le midi?

27 Est-ce à votre commandement que l'aigle s'élèvera et placera son nid dans les lieux les plus élevés?

28 Il demeure dans des pierres, dans des montagnes escarpées, et dans des rochers inaccessibles.

29 Il contemple de là sa proie, et ses yeux la découvrent au loin.

30 Ses petits sucent le sang; et en quelque lieu que paroisse un corps mort, il fond dessus.

31 Le Seigneur parla de nouveau à Job, et lui dit :

32 Celui qui dispute contre Dieu se réduit-il si facilement au silence? Certainement quiconque reprend Dieu, doit lui répondre.

33 Job, répondant au Seigneur, dit :

34 J'ai parlé légèrement ; que puis-je répondre? Je mettrai ma main sur ma bouche.

35 J'ai dit une chose que je souhaiterois n'avoir pas dite, et une autre encore, et je n'y ajouterai rien davantage.