7

1 La vie de l'homme sur la terre est un combat continuel, et ses jours sont comme les jours du mercenaire.

2 Comme l'esclave soupire après l'ombre, et comme un mercenaire attend avec impatience la fin de son labeur,

3 Ainsi ai-je eu des mois vides, et ai-je compté des nuits fâcheuses.

4 Si je me couche, je dirai : Quand me lèverai-je? Et étant levé, j'attendrai le soir avec impatience, et je serai rempli de douleurs jusqu'aux ténèbres de la nuit,

5 Ma chair est couverte de pourriture, et sous une honteuse poussière ma peau s'est desséchée et toute contractée.

6 Mes jours ont passé plus vite que la trame n'est tranchée par le tisserand; ils se sont écoulés sans retour.

7 Souvenez- vous, Seigneur, que ma vie n'est qu'un souffle, et que mes yeux ne reverront plus le bonheur.

8 Le regard de l'homme ne m'apercevra plus; vos yeux s'arrêtent-ils sur moi, je ne serai plus.

9 Comme le nuage se dissipe et passe, ainsi celui qui descend dans l'abîme ne remontera plus.

10 Il ne reviendra plus dans sa maison, et sa demeure ne le reconnoîtra plus.

11 C'est pourquoi je ne retiendrai pas ma langue; je parlerai dans l'affliction de mon esprit, je m'entretiendrai dans l'amertume de mon âme.

12 Suis-je une mer, ou un monstre indomptable, pour avoir été resserré comme dans une prison?

13 Si je dis : Mon lit me consolera, et m'entretenant avec mes pensées, je me soulagerai sur ma couche;

14 Vous m'épouvanterez par des songes, et vous me troublerez par d'horribles visions.

15 C'est pourquoi mon âme préféreroit une mort violente, et mes os aspirent au trépas;

16 J’ai perdu l'espérance; maintenant je ne vivrai pas davantage; épargnez-moi, Seigneur, puisque mes jours ne sont qu'un néant.

17 En effet, qu'est-ce que l'homme pour que vous en fassiez quelque estime? et comment fixez- vous votre attention sur lui?

18 Vous le visitez dès le matin, et aussitôt vous l'éprouvez.

19 Jusques à quand, Seigneur, refuserez-vous de m'épargner et de m donner quelque relâche, afin que je respire?

20 J'ai péché ; que dois-je faire, ô gardien des hommes? Pourquoi m'avez- vous placé en butte à tous vos traits, de sorte que je suis devenu à charge à moi-même?

21 Pourquoi n'ôtez-vous point mon péché, et n'effarez-vous point mon iniquité ? Voici que je vais dormir dans la poussière ; vous me chercherez dès le matin, et je ne serai plus.