2 Coríntios 2

1 Je résolus donc en moi-même de ne pas venir vers vous de nouveau dans la tristesse.

2 Car, si je vous attriste, qui est-ce qui me réjouira, sinon celui que j'aurai moi-même attristé?

3 C'est aussi ce que je vous avais écrit, afin que, lorsque je serai arrivé, je n'aie pas tristesse sur tristesse de la part de ceux qui devaient me donner de la joie; car j'ai cette confiance en vous tous, que ma joie est la vôtre à tous.

4 Car je vous ai écrit dans une grand affliction et le coeur serré, avec beaucoup de larmes; non pour que vous fussiez attristés, mais pour que vous sachiez quelle charité surabondante j'ai pour vous.

5 Si quelqu'un a été une cause de tristesse, ce n'est moi qu'il a attristé, mais vous tous, en quelque mesure, pour ne pas exagérer.

6 Il suffit, pour cet homme-la, de la correction qui lui a été imposée par le plus grand nombre,

7 de sorte que vous devez plutôt lui pardonner et le consoler, de peur que cet homme ne soit accablé par un excès de tristesse.

8 C'est pourquoi je vous conjure de redoubler de charité envers lui.

9 C'est pour cela aussi que je vous ai écrit, afin de vous éprouver, et de connaître si vous êtes obéissants en toutes choses.

10 Celui donc à qui vous pardonnez, je lui pardonne aussi; car si j'ai moi-même pardonné, je l'ai fait à cause de vous, dans la personne du Christ,

11 afin que nous ne soyons point circonvenus par Satan, car nous n'ignorons pas ses desseins.

12 Du reste, lorsque je fus arrivé à Troas pour prêcher l'Evangile du Christ, quoique le Seigneur m'y eût ouvert une porte,

13 je n'eus point l'esprit en repos, parce que je n'y avais pas trouvé Tite, mon frère; mais, ayant pris congé d'eux, je partis pour la Macédoine.

14 Grâces soient à Dieu, qui nous fait toujours triompher dans le Christ Jésus, et qui répand par nous le parfum de Sa connaissance en tout lieu.

15 Car nous sommes pour Dieu la bonne odeur du Christ, à l'égard de ceux qui sont sauvés, et à l'égard de ceux qui périssent:

16 aux uns, une odeur de mort, pour la mort; aux autres, une odeur de vie, pour la vie. Et qui suffira pour cette tâche?

17 Car nous ne sommes pas comme plusieurs, qui frelatent la parole de Dieu; mais c'est avec sincérité, comme de la part de Dieu, devant Dieu, dans le Christ, que nous parlons.