Jeremias 20

1 Phassur, fils d'Emmer, prêtre, qui avait été établi chef dans la maison du Seigneur, entendit Jérémie prophétiser ces choses.

2 Et Phassur frappa le prophète Jérémie, et le mit dans les ceps qui étaient à la porte supérieure de Benjamin, dans la maison du Seigneur.

3 Le lendemain, au point du jour, Phassur fit sortir Jérémie des ceps, et Jérémie lui dit : Le Seigneur ne t'appelle plus Phassur, mais frayeur de toutes parts.

4 Car ainsi parle le Seigneur : Voici Je te livrerai à la frayeur, toi et tous tes amis; ils périront par le glaive de leurs ennemis, et tes yeux le verront, et Je livrerai tout Juda entre les mains du roi de Babylone, et il les transportera à Babylone, et les frappera du glaive.

5 Je livrerai toutes les richesses de cette ville, tout le fruit de son travail, et tout ce qu'elle a de précieux, et Je livrerai tous les trésors des rois de Juda aux mains de leurs ennemis; et ils les pilleront, ils s'en empareront et ils les porteront à Babylone.

6 Et toi, Phassur, et tous ceux qui demeurent dans ta maison, vous irez en captivité; tu iras à Babylone, et tu y mourras, et tu y seras enseveli, toi et tous tes amis à qui tu as prophétisé le mensonge.

7 Vous m'avez séduit, Seigneur, et j'ai été séduit; Vous avez été plus fort que moi, et Vous avez vaincu; je suis devenu un objet de risée tout le jour, tous m'insultent.

8 Car il y a déjà longtemps que je parle, que je crie contre l'iniquité, et que je prédis la ruine; et la parole du Seigneur est devenue pour moi un sujet d'opprobre et de risée tout le jour.

9 Et j'ai dit : Je ne me souviendrai plus de Lui, et je ne parlerai plus en Son nom; mais il s'est allumé dans mon coeur comme un feu brûlant, qui s'est renfermé dans mes os, et j'ai défailli, ne pouvant le supporter.

10 Car j'ai entendu les injures d'un grand nombre, et la frayeur de toutes parts : Persécutez-le, et persécutons-le. Tous les hommes qui étaient en paix avec moi, et qui étaient sans cesse à mes côtés, s'entredisent : Si on peut le tromper de quelque manière, ayons l'avantage sur lui, et tirons vengeance de lui.

11 Mais le Seigneur est avec moi comme un guerrier puissant; c'est pourquoi ceux qui me persécutent tomberont et seront sans force; ils seront couverts de confusion, parce qu'ils n'ont pas compris l'opprobre éternel qui ne s'effacera jamais.

12 Et Vous, Seigneur des armées, qui éprouvéz le juste, qui voyez les reins et les coeurs, faites-moi voir, je Vous prie, Votre vengeance sur eux; car c'est à Vous que J'ai remis ma cause.

13 Chantez au Seigneur, louez le Seigneur, parce qu'il a délivré l'âme du pauvre de la main des méchants.

14 Maudit soit le jour où je suis né! que le jour où ma mère m'a enfanté ne soit point béni!

15 Maudit soit l'homme qui porta cette nouvelle à mon père, en disant : Il t'est né un enfant mâle, et qui crut le combler de joie!

16 Que cet homme devienne comme les villes que le Seigneur a détruites par un arrêt irrévocable; qu'il entende des cris le matin et des hurlements à midi;

17 parce qu'il ne m'a pas tué avant ma naissance, de sorte que ma mère serait devenue mon sépulcre, et que son sein m'aurait gardé à jamais!

18 Pourquoi suis-je sorti du sein maternel, pour voir le travail et la douleur, et pour consumer mes jours dans la honte?