1

1 Dans la terre de Hus, il y avoit un homme, nommé Job ; cet homme étoit simple et droit, craignant Dieu, et s'éloignant du mal.

2 Et il eut sept fils et trois filles.

3 Il possédait sept mille moutons, trois mille chameaux, cinq cents paires de boeufs et cinq cents ânesses; il avoit, de plus, un très-grand nombre de domestiques; et cet homme étoit grand entre tous les Orientaux.

4 Et ses fils alloient les uns chez les autres, et donnoient des repas chacun à son jour. Et ils envoyoient inviter leurs trois soeurs, pour manger et boire avec eux.

5 Lorsque ce cercle de jours de festin étoit achevé, Job envoyoit vers eux, et les sanctifioit ; et, se levant de grand matin, il offroit des holocaustes pour chacun d'eux. Car il disoit : Peut-être que mes enfants auront commis quelque péché, et qu'ils auront offensé Dieu dans leur coeur. Job en usoit ainsi tous les jours.

6 Or un jour, les enfants de Dieu étant venus pour paroître devant le Seigneur, Satan se trouva aussi parmi eux.

7 Le Seigneur lui dit : D'où viens-tu? Satan répondant, dit : J'ai parcouru la terre, et je l'ai visitée.

8 Et le Seigneur lui dit : N'as-tu point fait attention à Job, mon serviteur? Il n'a point d'égal sur la terre, homme simple et droit, et craignant Dieu, et s'éloignant du mal.

9 Satan lui répondant, dit : Est-ce sans intérêt que Job craint Dieu?

10 N'avez-vous pas environné comme d'un rempart sa personne, sa maison, et tout son bien? n'avez-vous pas béni les oeuvres de ses mains? et son bien ne s'est-il pas multiplié sur la terre?

11 Mais étendez un peu votre main, et touchez tout ce qu'il possède,et vous verrez s'il ne vous blasphémera pas en face.

12 Le Seigneur répondit à Satan : Voici que tout ce qu'il a est en ton. pouvoir; mais n'étends pas la main sur sa personne. Et Satan sortit de la présence du Seigneur.

13 Or, un jour que les fils et les filles de Job mangeoient et buvoient dans la maison de leur frère aîné,

14 Un homme vint dire à Job : Vos boeufs labouraient, et vos ânesses paissoient auprès ;

15 Et les Sabéens sont accourus, et ont tout enlevé, et ils ont passé les gardiens au fil de l'épée; et je me suis seul échappé, pour vous l'annoncer.

16 Cet homme parlait encore, lorsqu'un second vint, et dit : Le feu de Dieu est tombé du ciel sur vos moutons, et sur les gardiens, et il a tout réduit en cendres ; et je me suis seul échappé, pour vous l'annoncer.

17 Et celui-ci parloit encore lorsqu'un autre arriva, et dit : Les Chaldéens se sont divisés en trois bandes, et ils se sont jetés sur vos chameaux ; ils les ont enlevés, ont frappé de l'épée les gardiens; et j'ai fui seul, pour vous l'annoncer.

18 Il parloit encore, et voici qu'un autre entra, et dit: Lorsque vos fils et vos filles mangeoient et buvoient dans la maison de leur frère aîné,

19 Un vent impétueux, s'étant levé tout d'un coup du côté du désert, a ébranlé les quatre angles de la maison, qui, en s'écroulant, a écrasé vos enfants, et ils sont morts ; et je me suis seul échappé, pour vous en apporter la nouvelle.

20 Alors Job se leva, et déchira ses vêtements ; et s'étant rasé la tête, il se jeta par terre, et il adora Dieu,

21 Et dit : Je suis sorti nu du sein de ma mère, et j'y retournerai nu. Le Seigneur a donné, le Seigneur a ôté; comme il a plu au Seigneur, ainsi il a été fait. Que le nom du Seigneur soit béni.

22 En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres, et ne dit rien contre Dieu qui fût, répréhensible.