11

1 Sophar de Naa math parla ensuite, et dit :

2 Celui qui se répand en paroles, n'écoutera-t-il pas à son tour? et suffira-t-il à un homme d'être un grand parleur pour paroltre juste?

3 Pensez-vous que tous les hommes doivent se taire pour vous entendre seul? et que, tandis que vous déversez le blâme et le mépris sur les autres, personne ne vous confondra?

4 Car vous avez dit à Dieu : Mes paroles sont pures, et je suis sans tache devant vous.

5 Qu'il seroit à souhaiter que Dieu parlât lui-même avec vous, et qu'il rompit le silence envers vous,

6 Pour vous découvrir les secrets de sa sagesse, et l'étendue des préceptes de sa loi ! vous comprendriez alors qu'il exige beaucoup moins de vous que ne mérite votre iniquité.

7 Prétendez-vous sonder les voies de Dieu, et parvenir à comprendre la perfection du Tout-Puissant?

8 Elle est plus élevée que le ciel ; comment y atteindrez-vous? plus profonde que l'enfer; comment pénétrerez-vous cet abîme?

9 Sa mesure est plus étendue que la terre et plus vaste que la mer.

10 S'il renverse tout, s'il confond toutes choses ensemble, qui pourra s'opposer à lui?

11 Car il connoît la vanité des hommes ; et leur iniquité étant présente à ses yeux, comment n'en prendroit-il pas connoissance?

12 L'homme vain s'élève d'orgueil, et se croit libre comme le petit de l'onagre.

13 Mais vous, vous avez endurci votre coeur, et vous élevez cependant vos mains vers lui.

14 Si vous bannissez l'iniquité qui est dans vos mains, et que l'injustice ne demeure point sous votre tente,

15 Alors vous pourrez élever votre visage sans tache ; vous serez stable, et vous ne craindrez pas.

16 Vous oublierez même vos peines, elles passeront dans votre souvenir comme un torrent qui s'est écoulé.

17 Lorsque votre vie semblera être à son couchant, vous paroîtrez comme l'éclat du midi ; et lorsque vous vous croirez perdu, vous vous lèverez brillant comme l'étoile du matin.

18 L'espérance qui vous est donnée vous remplira de confiance, et vous dormirez avec assurance, comme si vous étiez environné de retranchements.

19 Vous reposerez, et nul ne pourra vous troubler ; et plusieurs vous imploreroht.

20 Mais l'espérance des méchants s'évanouira, ils perdront tout moyen d'échapper, et l'objet de leurs voeux deviendra l'abomination de l'âme.