Obadias 1

1 La vision d’Abdias. Ainsi a dit le Seigneur, DIEU, concernant Edom: Nous avons entendu une rumeur de la part du SEIGNEUR, et un ambassadeur est envoyé parmi les païens. Levez-vous, et levons-nous contre ce [peuple] pour la bataille.

2 Voici, je t’avais fait petit parmi les païens, tu es fort méprisé.

3 L’orgueil de ton cœur t’a trompé, toi qui demeures dans les fentes du roc, dont l’habitation est haute, et qui dis en ton cœur: Qui me fera descendre jusqu’à terre?

4 Bien que tu t’élèves comme l’aigle, et que tu mettes ton nid parmi les étoiles, je te ferai descendre de là, dit le SEIGNEUR.

5 Si des voleurs venaient chez toi, si des pillards de nuit (comme tu es retranchée)! n’auraient-ils pas volé jusqu’à ce qu’ils en aient assez? Si des vendangeurs venaient chez toi, ne laisseraient-ils pas quelques grappes?

6 Comment les biens d’Esau (Esaü) ont été fouillé! comment ses choses cachées sont recherchées!

7 Tous les hommes de ta confédération t’ont chassé même jusqu’à la frontière ceux qui étaient en paix avec toi t’ont trompé, et ont prévalu contre toi; ceux qui mangeaient ton pain ont placé une blessure sous toi; et il n’y a pas d’intelligence en lui.

8 Ne sera-ce pas en ce jour-là, dit le SEIGNEUR, que je détruirai les hommes sages d’Edom, et l’intelligence du mont d’Esaü?

9 Et tes hommes puissants, ô Teman, seront éperdus, jusqu’à la fin, pour que chacun du mont d’Esaü soit retranché par le carnage.

10 À cause de ta violence [faite] à ton frère Jacob, la honte te couvrira, et tu seras retranché pour toujours.

11 Au jour où tu te tenais en face de lui, au jour où des étrangers emmenaient ses forces [armées] en captivité, et où des étrangers entraient dans ses portes et tiraient Jérusalem au sort, toi-même, tu étais comme l’un d’eux.

12 Mais tu n’aurais pas dû regarder le jour de ton frère, le jour où il est devenu un étranger; tu n’aurais pas dû non plus te réjouir sur les enfants de Judah, au jour de leur destruction, et tu n’aurais pas dû non plus parler orgueilleusement au jour de la détresse.

13 Tu n’aurais pas dû entrer dans la porte de mon peuple, au jour de leur calamité; oui, tu n’aurais pas dû regarder leur affliction, au jour de leur calamité; ni n’aurais dû poser tes mains sur leur bien, au jour de leur calamité;

14 Tu n’aurais pas dû non plus te tenir aux carrefours, pour retrancher ceux des siens qui s’échappaient, tu n’aurais pas dû non plus livrer ceux des siens qui étaient restés au jour de la détresse.

15 Car le jour du SEIGNEUR est proche sur tous les païens; comme tu as fait, il te sera fait; ta récompense retournera sur ta tête.

16 Car comme vous avez bu sur ma sainte montagne, ainsi tous les païens boiront continuellement; oui, elles boiront, et elles avaleront, et elles seront comme si elles n’avaient jamais été.

17 Mais sur le mont Zion (Sion) il y aura la délivrance, et il y aura sainteté, et la maison de Jacob possédera ses possessions.

18 Et la maison de Jacob sera un feu, et la maison de Joseph une flamme, et la maison d’Esaü du chaume, et ils l’embraseront et la dévoreront, et il n’y aura aucun reste de la maison d’Esau (Esaü); car le SEIGNEUR a parlé.

19 Et ceux du Sud posséderont le mont d’Esau (Esaü), et ceux de la plaine, les Philistins; et ils posséderont les champs d’Ephraim (Éphraïm) et les champs de Samarie; et Benjamin possédera Gilead (Galaad).

20 Et la captivité de cette armée des enfants d’Israël possédera ce qui est aux Canaanites jusqu’à Zarephath, et la captivité de Jérusalem, qui était en Sepharad, possédera les villes du Sud.

21 Et des sauveurs monteront sur le mont Sion pour juger la montagne d’Esaü; et le royaume sera au SEIGNEUR.