2 Pedro 3

1 MES bien-aimés, voici la seconde lettre que je vous écris; et dans toutes les deux je tâche de réveiller vos âmes simples et sincères par mes avertissements:

2 afin que vous vous souveniez des paroles des saints prophètes, dont j’ai déjà parlé, et des préceptes de ceux que le Seigneur et le Sauveur vous a donnés pour apôtres.

3 Sachez avant toutes choses, qu’aux derniers temps il viendra des imposteurs et des moqueurs qui suivront leurs propres passions,

4 et qui diront: Qu’est devenue la promesse de son avènement? car depuis que les pères sont dans le sommeil de la mort, toutes choses demeurent au même état où elles étaient au commencement du monde.

5 Mais c’est par une ignorance volontaire qu’ils ne considèrent pas, que les cieux furent faits d’abord par la parole de Dieu, aussi bien que la terre, qui sortit du sein de l’eau, et qui subsiste au milieu de l’eau;

6 et que ce fut par ces choses mérite que le monde d’alors périt, étant submergé par le déluge des eaux.

7 Or les cieux et la terre d’à présent sont gardés avec soin par la même parole, et sont réservés pour être brûlés par le feu, au jour du jugement et de la ruine des impies.

8 Mais il y a une chose que vous ne devez pas ignorer, mes bien-aimés: c’est qu’aux yeux du Seigneur un jour est comme mille ans, et mille ans comme un jour.

9 Ainsi le Seigneur n’a point retardé l’accomplissement de sa promesse, comme quelques-uns se l’imaginent; mais c’est qu’il exerce envers vous sa patience, ne voulant, pas qu’aucun périsse, mais que tous retournent à lui par la pénitence. {Gr. la repentance.}

10 Or comme un larron vient durant la nuit, aussi le jour du Seigneur viendra tout d’un coup; et alors dans le bruit d’une effroyable tempête les cieux passeront, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre sera brûlée avec tout ce qu’elle contient.

11 Puis donc que toutes les choses doivent périr, quels devez-vous être, et quelle doit être la sainteté de votre vie et la piété de vos actions?

12 attendant et comme hâtant par vos désirs l’avènement du jour du Seigneur, où l’ardeur du feu dissoudra les cieux, et fera fondre les éléments.

13 Car nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, dans lesquels la justice habitera.

14 C’est pourquoi, mes bien-aimés, vivant dans l’attente de ces choses, travaillez en paix: afin que Dieu vous trouve purs et irrépréhensibles.

15 Et croyez que la longue patience dont use notre Seigneur, est pour votre salut. Et c’est aussi ce que Paul, notre très cher frère, vous a écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée;

16 comme il fait aussi en toutes ses lettres, où il parle de ces mêmes choses, dans lesquelles il y a quelques endroits difficiles à entendre, que des hommes ignorants et légers détournent, aussi bien que les autres Écritures, à de mauvais sens pour leur propre ruine.

17 Vous donc, mes frères qui connaissez toutes ces choses, prenez garde à vous, de peur que vous laissant emporter aux égarements de ces hommes insensés, vous ne tombiez de l’état ferme et solide où vous êtes établis.

18 Mais croissez de plus en plus dans la grâce, et dans la connaissance de Jésus-Christ notre Seigneur et notre Sauveur. A lui soit gloire, et maintenant, et jusqu’au jour de l’éternité. Amen.