24

1 Les temps ne sont point cachés au Tout-Puissant; mais ceux qui le connoissent ignorent ses jours.

2 Il y en a qui reculent les bornes, qui ravissent les troupeaux, et les mènent dans leurs pâturages.

3 Ils saisissent l'âne des pupilles, et ils emmènent pour gage le boeuf de la veuve.

4 Ils renversent la voie des pauvres, et ils oppriment en même temps les hommes doux de la terre.

5 D'autres sortent à leur ouvrage, comme des ânes sauvages dans le désert ; ils guettent leur proie, préparant du pain à leurs enfants.

6 Ils moissonnent le champ qui n'est point à eux, et ils vendangent la vigne de celui qu'ils ont opprimé par violence.

7 Ils renvoient nus, en les dépouillant, des hommes qui n'ont pas de quoi se couvrir pendant le froid ;

8 Qui sont glacés par les pluies des montagnes, et qui, privés de vêtements, embrassent les pierres.

9 Ils ravissent par la violence le bien des pupilles, et dépouillent le pauvre peuple.

10 Ils arrachent jusqu'à quelques épis à ceux qui vont sans habits et qui meurent de faim.

11 Ils se reposent à midi au milieu des tas de fruits de ceux qui, après avoir foulé le vin dans leurs pressoirs, sont dans la soif.

12 Ils font soupirer les hommes dans les villes, et l'âme des blessés crie vengeance ; et Dieu ne laissera point ces désordres impunis.

13 Ils ont été rebelles à la lumière, ils n'ont point connu ses voies, et ils ne sont point revenus par ses sentiers.

14 Le meurtrier se lève dès le matin pour tuer le foible et le pauvre ; et durant la nuit il dérobera comme un larron.

15 L'oeil de l'adultère épie les premières ténèbres, disant : Personne ne me verra ; et il voilera son visage.

16 Il perce les maisons dans les ténèbres, à l'heure qu'ils s'étoient donnée pendant le jour ; et ils n'ont point connu la lumière.

17 Si l'aurore paroît tout d'un coup, ils croient que c'est l'ombre de la mort ; c'est ainsi qu'ils marchent dans les ténèbres comme dans la lumière.

18 Il est léger sur la face de 1’eau; que son partage soit maudit sur la terre. et qu'il ne marche point par le chemin des vignes.

19 Qu'il passe des eaux de la neige à une chaleur excessive, et que son péché le conduise jusqu'au tombeau.

20 Que la miséricorde le mette en oubli ; que les vers soient ses délices ; qu'on ne se souvienne point de lui ; mais qu'il soit arraché comme un arbre qui ne porte point de fruit.

21 Car il a nourri celle qui étoit stérile et n'enfantoit point, et il n'a point fait de bien à la veuve.

22 Il a fait tomber les forts par la grandeur de sa puiss Ince ; et lorsqu'il sera le plus ferme, il ne pourra compter sur sa vie.

23 Dieu lui a donné lieu de faire pénitence, et il en abuse pour devenir superbe ; aussi les jeux de Dieu sont attentifs sur ses voies.

24 Ils se sont élevés pour un moment, et ils ne seront plus ; ils seront humiliés comme toutes choses, et ils seront arrachés et écrasés comme le haut des épis.

25 Si cela n'est pas ainsi, qui pourra me convaincre de mensonge, et accuser mes paroles devant Dieu ?