Provérbios 20

1 Le vin est une source d'intempérance, et l'ivrognerie est pleine de désordre; quiconque y met son plaisir ne deviendra point sage.

2 La terreur du roi est comme le rugissement du lion ; quiconque l'irrite pèche contre son âme.

3 C'est une gloire pour l'homme de se séparer des contestations ; mais tous les imprudents s'embarrassent dans ce qui leur attire de la confusion.

4 Le paresseux n'a pas voulu labourer à cause du froid ; il mendiera donc pendant l’été, et on ne lui donnera rien.

5 Le conseil est dans le coeur de l'homme sage comme une eau profonde; mais l'homme prudent l'y puisera.

6 Il y a bien des hommes qu'on appelle miséricordieux ; mais qui trouvera un homme fidèle ?

7 Le juste qui marche dans la simplicité laissera après lui ses enfants heureux.

8 Le roi qui est assis sur son trône pour rendre la justice dissipe tout mal par son seul regard.

9 Qui peut dire : Mon coeur est net; je suis pur de péché ?

10 Le double poids et la double mesure sont deux choses abominables devant Dieu.

11 On jugera par les inclinations de l'enfant si un jour ses oeuvres seront pures et droites.

12 L'oreille qui écoute, et l'oeil qui voit, sont deux choses que le Seigneur a faites.

13 N'aimez point le sommeil, de peur que la pauvreté ne vous accable ; ouvrez les yeux, et rassasiez-vous de pain.

14 Cela ne vaut rien, cela ne vaut rien, dit tout homme qui achète; mais après qu'il se sera retiré, il se glorifiera.

15 On trouve assez d'or et assez de perles; mais les lèvres savantes sont un vase rare et précieux.

16 Otez le vêtement à celui qui a répondu pour un inconnu, et emportez des gages de chez lui, parce qu'il s'est obligé pour des étrangers.

17 Un pain de mensonge est doux à l'homme ; mais sa bouche ensuite sera pleine de gravier.

18 Les pensées s'affermissent par les conseils, et la guerre doit être conduite par la prudence.

19 Ne vous familiarisez point avec un homme qui découvre les secrets, qui use de déguisements, et dont la bouche est toujours ouverte.

20 Quiconque maudit son père et sa mère, sa lampe s'éteindra au milieu des ténèbres.

21 L'héritage que l'on se hâte d'acquérir d abord, ne sera point à la fin béni de Dieu.

22 Ne dites point : Je rendrai le mal. Attendez le Seigneur, et il vous délivrera.

23 Avoir deux poids est en abomination devant le Seigneur ; la balance trompeuse n'est pas bonne.

24 C'est le Seigneur qui dresse les pas de l'homme ; et qui est l'homme qui puisse comprendre la voie par laquelle il marche?

25 C'est une ruine à l'homme de dévorer les saints, et de penser ensuite à faire des voeux.

26 Le roi sage dissipe les méchants, et il les fait passer sous l'arc de son triomphe.

27 Le souffle de Dieu dans l'homme est, une lampe divine qui découvre tout ce qu'il y a de secret dans ses entrailles.

28 La miséricorde et la vérité conservent, le roi, et la clémence affermit son trône.

29 La force des jeunes gens est leur joie; et les cheveux blancs sont la gloire des vieillards.

30 Le mal se guérira par les meurtrissures livides, et par les plaies les plus profondes.