Lucas 10

1 ENSUITE le Seigneur choisit encore soixante et douze autres disciples, qu’il envoya devant lui, deux à deux, dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller.

2 Et il leur disait: La moisson est grande; mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la, moisson qu’il envoie des ouvriers en sa moisson.

3 Allez: je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.

4 Ne portez ni bourse, ni sac, ni souliers; et ne saluez personne dans le chemin.

5 En quelque maison que vous entriez, dites d’abord: Que la paix soit dans cette maison;

6 Et s’il s’y trouve quelque enfant de paix, votre paix reposera sur lui; sinon, elle retournera sur vous.

7 Demeurez en la même maison, mangeant et buvant de ce qu’il y aura chez eux: car celui qui travaille, mérite sa récompense. Ne passez point de maison en maison.

8 Et en quelque ville que vous entriez, et où l’on vous aura reçus, mangez ce que l’on vous présentera.

9 Guérissez les malades qui s’y trouveront, et dites-leur: Le royaume de Dieu est proche de vous.

10 Mais si étant entrés en quelque ville, on ne vous y reçoit point, sortez dans les places, et dites:

11 Nous secouons contre vous la poussière même de votre ville, qui s’est attachée à nos pieds: sachez néanmoins que le royaume de Dieu est proche.

12 Je vous assure, qu’au dernier jour Sodome sera traitée moins rigoureusement que cette ville-là.

13 Malheur à toi, Corozaïn, malheur à toi, Bethsaïde, parce que si les miracles qui ont été faits chez vous, avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles auraient fait pénitence {Gr. se seraient repenties.} dans le sac et dans la cendre.

14 C’est pourquoi au jour du jugement Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous.

15 Et toi Capharnaüm, qui as été levée jusqu’au ciel, tu seras précipitée jusque dans le fond des enfers.

16 Celui qui vous écoute m’écoute; celui qui vous méprise, me méprise; et celui qui me méprise, méprise celui qui m’a envoyé.

17 Or les soixante et douze disciples s’en revinrent avec joie, lui disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont assujettis par la vertu de votre nom.

18 Il leur répondit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.

19 Vous voyez que je vous ai donné le pouvoir de fouler aux pieds les serpents et les scorpions, et toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.

20 Néanmoins ne mettez point votre joie en ce que les esprits impurs vous sont soumis; mais réjouissez-vous plutôt de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.

21 En cette même heure Jésus tressaillit de joie par le mouvement du Saint- Esprit, et dit ces paroles: Je vous rends gloire, mon Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tandis que vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents, vous les avez révélées aux petits. Oui, mon Père, je vous en rends gloire, parce qu’il vous a plu que cela fût ainsi.

22 Mon Père m’a mis toutes choses entre les mains: et nul ne connaît qui est le Fils que le Père; ni qui est le Père que le Fils, et celui à qui le Fils aura voulu le révéler.

23 Et se retournant vers ses disciples, il leur dit: Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez.

24 Car je vous déclare, que beaucoup de prophètes et de rois ont souhaité de voir ce que vous voyez, et ne l’ont point vu; et d’entendre ce que vous entendez, et ne l’ont point entendu.

25 Alors un docteur de la loi s’étant levé, lui dit, pour le tenter: Maître, que faut-il que je fasse pour posséder la vie éternelle?

26 Jésus lui répondit: Qu’y a-t-il d’écrit dans la loi? Qu’y lisez-vous?

27 Il lui répondit: Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre coeur, de toute votre âme, de toutes vos forces et de tout votre esprit; et votre prochain comme vous-même.

28 Jésus lui dit: Vous avez fort bien répondu; faites cela, et vous vivrez.

29 Mais cet homme voulant faire paraître qu’il était juste, dit à Jésus: Et qui est mon prochain?

30 Et Jésus prenant la parole, lui dit: Un homme qui descendait de Jérusalem à Jéricho, tomba entre les mains des voleurs, qui le dépouillèrent, le couvrirent de plaies, et s’en allèrent, le laissant à demi mort.

31 Il arriva ensuite qu’un prêtre descendait par le même chemin, lequel ayant aperçu passa outre.

32 Un lévite, qui vint aussi au même lieu, l’ayant considéré passa outre encore.

33 Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu à l’endroit où était cet homme, et l’ayant vu, en fut touché de compassion.

34 Il s’approcha donc de lui, versa de l’huile et du vin dans ses plaies, et les banda; et l’ayant mis sur son cheval, il le mena dans une hôtellerie, et prit soin de lui.

35 Le lendemain il tira deux deniers, qu’il donna à l’hôte, et lui dit: Ayez bien soin de cet homme; et tout ce que vous dépenserez de plus, je vous le rendrai à mon retour.

36 Lequel de ces trois vous semble-t-il avoir été le prochain de celui qui tomba entre les mains des voleurs?

37 Le docteur lui répondit: Celui qui a exercé la miséricorde envers lui. Allez donc, lui dit Jésus, et faites de même.

38 Jésus étant en chemin avec ses disciples, entra dans un bourg; et une mine, nommée Marthe, reçut dans sa maison.

39 Elle avait une soeur, minée Marie, qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

40 Mais Marthe était fort occupée à préparer tout ce qu’il fallait; et s’arrêtant devant Jésus, elle lui dit: Seigneur, ne considérez-vous point que ma soeur me laisse servir toute seule? Dites-lui donc qu’elle m’aide.

41 Mais le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, vous vous empressez et vous vous troublez dans le soin de beaucoup de choses:

42 Cependant une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, qui ne lui sera point ôtée.