Jó 39

1 (39 4) Sais-tu le temps où les chamois des rochers mettent bas? ou as-tu observé quand les biches faonnent?

2 (39 5) Peux-tu compter les mois qu’elles accomplissent? ou sais-tu le temps où elles mettent bas?

3 (39 6) Elles se courbent, elles mettent bas leurs petits, elles se délivrent de leurs douleurs.

4 (39 7) Leurs petits se portent bien, ils croissent dans les blés, ils s’en vont et ne reviennent plus vers elles.

5 (39 8) Qui a laissé aller libre l’âne sauvage? et qui a délié les liens de l’âne sauvage?

6 (39 9) Auquel j’ai donné le désert pour maison, et la terre stérile pour demeure?

7 (39 10) Il se rit de la multitude de la ville; il ne fait pas attention non plus au cri de l’ânier.

8 (39 11) La chaîne des montagnes est son pâturage, et il recherche toutes sortes de verdures.

9 (39 12) La licorne voudra-t-elle te servir, ou demeurera-t-elle près de ta crèche?

10 (39 13) Peux-tu lier la licorne avec son licou dans le sillon? ou hersera-t-elle les vallées en te suivant?

11 (39 14) Compteras-tu sur elle parce que sa vigueur est grande? Et lui abandonneras-tu ton travail?

12 (39 15) Te fieras-tu qu’elle te porte ton grain, et qu’elle l’amasse dans ta grange?

13 (39 16) As-tu donné aux paons ce brillant plumage? ou à l’autruche les ailes et le plumage?

14 (39 17) Qui abandonne ses œufs dans la terre, et les chauffe dans la poussière,

15 (39 18) Et elle oublie que le pied peut les écraser, ou que la bête sauvage peut les briser.

16 (39 19) Elle est dure envers ses petits, comme s’ils n’étaient pas à elle, son travail est vain, sans crainte pour eux.

17 (39 20) Car Dieu l’a privée de sagesse, et ne lui a pas donné d’intelligence.

18 (39 21) Quand il est temps, elle s’élève en haut, elle se moque du cheval et de son cavalier.

19 (39 22)As-tu donné au cheval sa vigueur? As-tu revêtu son cou du tonnerre?

20 (39 23) Peux-tu le faire bondir comme la sauterelle? la fierté de ses narines est terrible.

21 (39 24) Il piaffe dans la vallée, et se réjouit en sa vigueur; il va à la rencontre des cavaliers armés;

22 (39 25) Il se moque de la crainte et n’est pas effrayé; il ne recule pas devant l’épée.

23 (39 26) Le carquois résonne sur lui, [ainsi que] la lance étincelante et le javelot.

24 (39 27) Il avale le sol avec impétuosité et rage; il ne peut se retenir au son de la trompette.

25 (39 28) Au son de la trompette, il dit; Ha, Ha, il sent de loin la bataille, le tonnerre des capitaines et de la voix tonnante des chefs et les clameurs.

26 (39 29) Est-ce, par ta sagesse que l’épervier vole, et déploie ses ailes vers le Sud?

27 (39 30) Est-ce à ton commandement que l’aigle s’élève, et fait son nid dans les hauteurs?

28 (39 31) Elle demeure et habite sur le roc, sur la dent du roc, et sur les lieux forts.

29 (39 32) De là, elle découvre sa proie, et ses yeux la regarde nt de loin.

30 (39 33)Ses petits aussi sucent le sang, et là, où sont les corps morts, elle y est.