Neemias 4

1 Mais il arriva que lorsque Sanballat apprit que nous bâtissions la muraille, il se courrouça et fut fort indigné; et il se moqua des Juifs,

2 Et il parla devant ses frères et [devant] l’armée de Samarie, et dit: Que font ces faibles Juifs? Se relèveront-ils? Sacrifieront-ils? Achèveront-ils en un jour? Feront-ils revivre les pierres des monceaux de décombres puisqu’elles sont brûlées?

3 Or Tobiah, l’Ammonite était auprès de lui, et il dit: Quoi qu’ils bâtissent, si un renard montait, il démolirait leur muraille de pierres.

4 Entends, ô notre Dieu, car nous sommes méprisés, et fais retourner leur outrage sur leur propre tête, et donne-les en proie dans un pays de captivité;

5 Et ne couvre pas leur iniquité, et que leur péché ne soit pas effacé devant toi; car ils t’ont provoqué à la colère face à ceux qui bâtissent.

6 Ainsi nous avons rebâtis la muraille, et toute la muraille fut jointe jusqu’à sa moitié; car le peuple avait dans la tête de travailler.

7 Mais il arriva, que lorsque Sanballat, et Tobiah, et les Arabes, et les Ammonites et les Ashdodites, apprirent que les murs de Jérusalem étaient complétés, et que les brèches commençaient à se fermer, ils furent fort courroucés.

8 Et ils se liguèrent tous ensemble pour venir se battre contre Jérusalem, et pour l’empêcher [dans son dessein].

9 Néanmoins nous avons prié à notre Dieu, et placé une garde contre eux, de jour et de nuit, à cause d’eux [qui réparaient].

10 Et Judah disait: La vigueur des porteurs de fardeaux décline, et il y a beaucoup de décombres; en sorte que nous ne pouvons pas bâtir la muraille.

11 Et nos adversaires disaient: Ils ne sauront pas et ne verrons pas non plus, jusqu’à ce que nous arrivions parmi eux, et nous les tuerons, et nous ferons cesser l’ouvrage.

12 Et il arriva que, lorsque les Juifs qui demeuraient près d’eux, arrivèrent, ils nous dirent par dix fois: De tous les endroits par lesquels vous retournez vers nous, ils seront sur vous.

13 C’est pourquoi je plaçai depuis la partie inférieure, derrière la muraille, et sur les éminences, je plaçai, dis-je, le peuple, par familles, avec leurs épées, leurs lances et leurs arcs.

14 Et je regardai et me levai, et je dis aux notables, aux dirigeants, et au reste du peuple: N’ayez pas peur d’eux; souvenez-vous du Seigneur, qui est grand et terrible, et combattez pour vos frères, vos fils et vos filles, vos femmes et vos maisons.

15 Et il arriva, quand nos ennemis apprirent que nous avions été avertis, et que Dieu avait fait échoué leur conseil, que nous sommes tous retournés à la muraille, chacun à son travail.

16 Et il arriva que depuis ce jour-là une moitié de mes serviteurs œuvrait à l’ouvrage et l’autre moitié était armée de lances, de boucliers, d’arcs et de hauberts [cotte de mailles]; et les dirigeants étaient derrière toute la maison de Judah.

17 Ceux qui bâtissaient la muraille, et ceux qui portaient les fardeaux, ainsi que ceux qui les chargeaient, chacun travaillait à l’ouvrage d’une main, et de l’autre main, tenait une arme.

18 Car ceux qui bâtissaient avaient chacun son épée ceinte sur son côté, ainsi ils bâtissaient. Et celui qui sonnait de la trompette était près de moi.

19 Et je dis: aux notables, et aux dirigeants, et au reste du peuple: L’ouvrage est grand et étendu, et nous sommes dispersés sur la muraille, loin l’un de l’autre;

20 En quelque lieu donc que vous entendiez le son de la trompette, rassemblez-vous vers nous; notre Dieu combattra pour nous.

21 Ainsi nous travaillions à l’ouvrage; et la moitié d’entre eux tenait des lances depuis le point du jour, jusqu’à ce que les étoiles paraissent.

22 De même en ce temps-là je dis aussi au peuple: Que chacun passe la nuit dans Jérusalem, avec son serviteur, afin que de nuit ils puissent être notre garde, et travailler le jour.

23 Et ni moi, ni mes frères, ni mes serviteurs, ni les hommes de la garde qui me suivaient, ne quittèrent nos vêtements, sauf que chacun les retirait pour le bain.