Lucas 8

1 Et il arriva après cela, qu’il traversa villes et villages, prêchant et démontrant les bonnes nouvelles du royaume de Dieu; et les douze étaient avec lui,

2 Et certaines femmes qui avaient été guéries d’esprits diaboliques et d’infirmités; [savoir,] Marie appelée Magdeleine, de laquelle il étaient sortis sept diables;

3 Et Joanna (Jeanne), femme de Chuza, régisseur d’Hérode, et Susanna (Suzanne), et beaucoup d’autres, qui l’assistaient de leurs biens.

4 Et comme beaucoup de gens s’étaient assemblés et étaient venus à lui de toutes les villes, il parla par une parabole.

5 Un semeur sortit pour semer sa semence, et comme il semait, quelques [grains] tombèrent le long du chemin, et furent piétinés, et les oiseaux dans l’air les dévorèrent.

6 Et d’autres tombèrent sur le roc; et dès qu’ils sortirent, ils séchèrent, parce qu’ils manquaient d’humidité.

7 Et d’autres tombèrent parmi les épines, et les épines levèrent avec le [grain], et l’étouffèrent.

8 Et d’autres tombèrent dans la bonne terre, et levèrent, et portèrent du fruit, au centuple. Et après qu’il ait dit ces choses, il s’écria: [Que] celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende.

9 Et ses disciples lui demandèrent, disant: Qu’est-ce que cette parabole veut dire?

10 Et il dit: À vous il vous est donné de connaître les mystères du royaume de Dieu; mais aux autres [il en est parlé] en paraboles, afin qu’en voyant, ils ne voient pas, et qu’en entendant, ils ne comprennent pas.

11 Or voici ce qu’est la parabole: La semence est la parole de Dieu.

12 Ceux [tombés] le long du chemin, sont ceux qui l’entendent; puis vient le diable, et [il] enlève la parole de leurs cœurs, de peur qu’ils ne croient, et soient sauvés.

13 Ceux [tombés] sur le roc, sont ceux qui, quand ils l’entendent, reçoivent la parole avec joie, mais ceux-ci n’ont pas de racine, et croient pour un temps; et au temps de la tentation ils abandonnent.

14 Et ce qui tomba parmi les épines, ce sont ceux qui, quand ils ont entendu [la parole], s’en vont, et sont étouffés par les soucis, et les richesses et les plaisirs de cette vie, et ils ne portent aucun fruit à maturité.

15 Mais ceux tombés] dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent et portent du fruit avec patience.

16 Personne, après avoir allumé une bougie, ne la couvre d’un vase, ni ne la met sous un lit; mais la met sur un chandelier, afin que ceux qui entrent puissent voir la lumière.

17 Car rien n’est secret qui ne deviendra manifeste, ni rien de caché qui ne sera connu et ne vienne à la lumière.

18 Prenez donc garde comment vous entendez; car quiconque a, à lui sera donné; et quiconque n’a pas, de lui sera retiré cela même qu’il semble avoir.

19 Puis sa mère et ses frères vinrent à lui, et ils ne pouvaient s’approcher à cause de la foule.

20 Et certains vinrent qui [lui] dire: Ta mère et tes frères se tiennent dehors, désirant te voir.

21 Mais il répondit et leur dit: Ma mère et mes frères sont ceux qui entendent la parole de Dieu, et [qui] la mettent en pratique.

22 Or il arriva un certain jour, qu’il monta dans une barque avec ses disciples, et il leur dit: Passons de l’autre côté du lac; et ils partirent.

23 Et comme ils faisaient voile, il s’endormit; et un vent tempétueux s’éleva sur le lac, tellement qu’ils étaient submergés par l’eau, et ils étaient en péril.

24 Et ils vinrent vers lui, et le réveillèrent, disant: Maître, maître, nous périssons. Alors il se leva, reprit le vent et l’eau déchaînée, et ils s’apaisèrent, et le calme revint.

25 Et il leur dit: Où est votre foi? Et eux, saisis de crainte s’étonnèrent, disant entre eux: Quelle sorte d’homme est-il! car il commande même aux vents et à l’eau, et ils lui obéissent.

26 Et ils abordèrent au pays des Gadarenes (Gadaréniens), qui est de l’autre côté face à la Galilée.

27 Et quand il descendit à terre, il rencontra hors de la ville, un certain homme, qui était possédé de diables depuis longtemps, il ne portait pas de vêtements, et ne demeurait dans aucune maison, mais dans les tombes.

28 Quand il vit Jésus, il cria, et tomba devant lui, et dit d'une forte voix: Qu'ai-je à faire avec toi, Jésus, toi Fils du Dieu très haut? Je te supplie, ne me tourmente pas.

29 (Car il [Jésus] avait commandé à l’esprit impur de sortir de l’homme. Car il s’en était emparé bien souvent; et il était lié avec des chaînes et gardé avec des fers; et il rompait ses liens, et il était emporté par le diable dans le désert).

30 Et Jésus lui demanda, disant: Quel est ton nom? Et il dit: Légion, car beaucoup de diables étaient entrés en lui.

31 Et ils le suppliaient qu’il ne leur commande pas d’aller dans l’abîme.

32 Et il y avait là un grand troupeau de pourceaux se nourrissant sur la montagne; et ils le suppliaient qu’il leur permettre d’entrer en eux. Et il le leur permit.

33 Alors les diables sortirent de l’homme, et entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau se précipita avec violence sur la pente escarpée dans le lac, et furent étouffés.

34 Quand ceux qui les nourrissaient, virent ce qui était arrivé, ils s’enfuirent et le racontèrent dans la ville et dans le pays.

35 Alors ils [les habitants] sortirent pour voir ce qui s’était passé; et vinrent à Jésus, et trouvèrent l’homme duquel les diables étaient sortis, assis aux pieds de Jésus, habillé et jouissant de toutes ses facultés; et ils eurent peur.

36 Et ceux qui l’avaient vu, leur racontèrent de quelle manière celui qui était possédé par les diables avait été délivré.

37 Alors toute la multitude du pays des Gadarenes (Gadaréniens) le supplia de partir de chez eux; car ils étaient pris d’une grande peur et il monta dans la barque et s’en retourna.

38 Et l’homme duquel les diables étaient sortis, le supplia qu’il lui permette d’être avec lui; mais Jésus le renvoya, disant:

39 Retourne dans ta maison, et montre les grandes choses que Dieu t’a faites. Il s’en alla donc, et publia par toute la ville toutes les choses que Jésus lui avait faites.

40 Et il arriva, que lorsque Jésus fut de retour, la foule le reçut avec joie car tous l’attendaient.

41 Et voici, un homme vint, nommé Jaïrus, et il était chef de la synagogue, et il tomba aux pieds de Jésus, et le supplia de venir dans sa maison;

42 Car il avait une seule fille, d’environ douze ans, et elle était couchée mourante. Mais tandis qu’il [Jésus] y allait, la foule le bousculait.

43 Et une femme, qui avait une perte de sang depuis douze ans, laquelle avait dépensé tout son bien en médecins, et n’avait pu être guérie par aucun,

44 Vint derrière lui, et toucha le bord de son vêtement; et immédiatement, sa perte de sang s’arrêta.

45 Et Jésus dit: Qui m’a touché? Comme tous niaient, Pierre et ceux qui étaient avec lui, dirent: Maître, la foule te bouscule et te presse; et tu dis: Qui m’a touché?

46 Et Jésus dit: Quelqu’un m’a touché; car je ressens qu’une vertu est sortie de moi.

47 Et lorsque la femme vit qu’elle ne pouvait pas se cacher, elle vint en tremblant, et tombant devant lui, lui déclara devant tout le peuple, pour quelle raison elle l’avait touché, et comment elle avait été guérie immédiatement.

48 Et il [Jésus] lui dit: [Ma] fille, prends courage, ta foi t’a guérie; va en paix.

49 Comme il parlait encore, quelqu’un vint de chez le chef de la synagogue, lui disant: Ta fille est morte; ne dérange pas le Maître.

50 Mais lorsque Jésus l’entendit, il lui répondit: Ne crains pas; crois seulement, et elle sera guérie.

51 Et quand il arriva à la maison, il ne laissa entrer personne seulement Pierre, Jacques et Jean, et le père et la mère de la fillette.

52 Et tous pleuraient et se lamentaient sur elle; mais il dit: Ne pleurez pas; elle n’est pas morte, mais elle dort.

53 Et ils se moquaient de lui, sachant qu’elle était morte.

54 Et il les fit tous sortir, et il la prit par la main, et cria, disant: Jeune fille, lève-toi.

55 Et son esprit revint; et elle se leva immédiatement, et il commanda de lui donner à manger.

56 Et ses parents furent étonnés; mais il leur recommanda de ne dire à personne ce qui était arrivé.