2 Samuel 15

1 Après cela Absalom, devenu l'aîné des enfants de David par la mort d'Amnon, prit des chars et des cavaliers, et cinquante hommes qui le précédoient.

2 Et, se levant dès le matin, il se tenoit à l'entrée du palais, en appeloit tous ceux qui avoient des affaires et qui venaient demander justice au roi. Et il disoit à chacun d'eux : D'où êtes-vous? Cet homme lui répondoit : Votre serviteur est de telle ou telle tribu d'Israël.

3 Et Absalom lui disoit : Votre affaire me paroît bonne et juste ; mais il n'y a personne qui ait ordre du roi de vous écouter. Et il ajoutoit :

4 Oh! qui m'établira juge sur la terre, afin que tous ceux qui ont des affaires viennent à moi, et que je les juge selon la justice?

5 Et lorsque quelqu'un s'approchoit pour le saluer, il lui tendoit la main, le prenoit et le baisoit.

6 Et il faisoit ainsi envers tous ceux d'Israël qui venoient demander justice au roi, et il s'insinuoit par là dans l'affection des peuples.

7 Au bout de quarante ans Absalom dit au roi David : Permettez-moi d'aller à Hébron pour y accomplir les voeux que j'ai faits au Seigneur;

8 Car lorsque j'étois à Gessur en Syrie, j'ai fait ce voeu à Dieu : Si le Seigneur me ramène à Jérusalem, je lui offrirai un sacrifice.

9 Le roi David lui dit : Allez en paix. Et au sortir de là il s'en alla à Hébron.

10 En même temps Absalom envoya dans toutes les tribus d'Israël des agents avec cet ordre : Aussitôt que vous entendrez sonner la trompette, publiez qu'Absalom règne dans Hébron.

11 Absalom emmena avec lui deux cents hommes de Jérusalem, qui le suivirent simplement sans savoir en aucune sorte son dessein.

12 Absalom fit venir aussi de la ville de Gilo Achitophel, Gilonite, conseiller de David. Et comme on immolait à Hébron des victimes, qui y attiroient un grand nombre de personnes, la conspiration devint puissante, le peuple qui pronoit le parti d'Absalom croissant de plus en plus.

13 Il vint aussitôt un courrier à David, qui lui dit : Tout Israël suit Absalom de tout son coeur.

14 David, reconnoissant la justice de Dieu dans la révolte de son fils, dit à ses officiers qui étoient avec lui à Jérusalem ; Allons, fuyons, car nous ne pourrions éviter de tomber entre les mains d'Absalom. Hâtons-nous de sortir, de peur qu'Il ne noue prévienne, que nous ne nous trouvions exposés à sa violence, et qu'il ne fasse passer toute la ville au fil de l'épée, à cause de nous.

15 Les officiers du roi lui dirent : Nous exécuterons toujours de tout notre coeur tout ce qu'il vous plaira de nous commander.

16 Le roi sortit donc à pied avec toute sa maison, et laissa dix femmes de ses concubines pour garder son palais.

17 Étant sorti à pied avec tous les Israélites qui l'accompagnoient, il s'arrêta lorsqu'il étoit déjà loin de sa maison.

18 Tous ses officiers marchoient auprès de lui : les légions des Céréthiens et des Phélétiens, et les six cents hommes de pied de la ville de Geth qui avoient suivi David, et qui étoient très-vaillants, marchoient toue devant lui.

19 Alors le roi dit à Éthaï, Géthéen Pourquoi venez-vous avec nous? Retournez, et allez avec le nouveau roi, parce que vous êtes étranger et que vous êtes sorti de votre pays.

20 Vous n'êtes arrivé que d'hier, et vous en sortiriez aujourd'hui à cause de moi? Pour moi, j'irai ou je dois aller ; mais vous, retournez, et remmenez vos gens avec vous ; et le Seigneur, qui est plein de bonté et de justice, récompensera lui-même le zèle et la fidélité avec lesquels vous m'avez servi.

21 Éthaï lui répondit : Vive le Seigneur, et vive le roi mon maître! en quelque état que vous puissiez être, ô roi mon seigneur, votre serviteur y sera, à la mort ou à la vie.

22 David lui répondit : Venez donc, et passez le Cédron. Ainsi Éthaï, Géthéen, passa le torrent avec tous les gens qui le suivoient et tout le reste du peuple.

23 Tout le monde pleurait dans ce passage, et on entendoit partout retentir leurs cris. Le roi passa le torrent de Cédron; et tout le peuple alloit le long du chemin qui regarde le désert.

24 En même temps Sadoc, prêtre, vint accompagné de tous les lévites, qui portoient l'arche de l'alliance de Dieu ; et ils la déposèrent. Abiathar monta au lieu où étoit l'arche, en attendant que tout le peuple qui sortoit de la ville fût passé.

25 Alors le roi dit à Sadoc : Reportez l'arche de Dieu à la ville. Si je trouve grâce devant le Seigneur, il me ramènera et me fera revoir son arche et son tabernacle.

26 S'il me dit : Vous ne m'agréez point, je suis tout prêt, qu'il fasse de moi ce qu'il lui plaira,

27 Le roi dit encore en parlant au prêtre Sadoc : O voyant, retournez en paix à la ville avec vos deux fils, Achimaas, votre fils, et Jonathas, fils d' Abiathar.

28 Voilà que je vais me cacher dans les plaines du désert jusqu'à ce que vous m'envoyiez des nouvelles de l'état des choses.

29 Sadoc et Abiathar reportèrent donc à Jérusalem l'arche de Dieu, et y demeurèrent.

30 Cependant David montoit la colline des Oliviers, et pleuroit en montant. Il alloit nu-pieds et la tête couverte; et tout le peuple qui étoit avec lui montoit la tête couverte et en pleurant.

31 Or David apprit qu'Achitophel étoit aussi dans la conjuration d'Absalom. Seigneur, dit alors David, aveuglez, je voua prie, la prudence d'Achitophel.

32 Et lorsque David arrivait en haut de la montagne des Oliviers, où il devoit adorer le Seigneur, en se tournant du côté de Jérusalem, où étoit l'arche, Chusaï d'Arachi vint au-devant de lui, ayant ses vêtements déchirés et la tête couverte de terre.

33 David lui dit : Si vous venez avec moi, vous me serez à charge;

34 Mais si vous retournez à la ville, et que vous disiez à Absalom : Mon roi, je viens vous offrir mes services, et je vous servirai comme j'ai servi votre père, vous paralyserez le conseil d'Achitophel.

35 Vous avez avec vous les prêtres Sadoc et Abiathar, auxquels vous direz tout ce que vous aurez appris chez le roi.

36 Ils ont leurs deux fils, Achimaas, fils de Sadoc, et Jonathas, fils d'Abiathar; vous m'enverrez dire par eux tout ce que vous aurez appris.

37 Chusaï, ami de David, retourna donc à Jérusalem, et Absalom y entroit en même temps.