2 Tessalonicenses 3

1 AU reste, mes frères, priez pour nous, afin que la parole de Dieu se répande de plus en plus, et qu’elle soit honorée partout comme elle l’est parmi vous;

2 et afin que nous soyons délivrés des hommes intraitables et méchants: car la foi n’est pas commune à tous.

3 Mais Dieu est fidèle, et il vous affermira, et vous préservera du malin esprit.

4 Pour ce qui vous regarde, nous avons cette confiance en la bonté du Seigneur, que vous accomplissez, et que vous accomplirez à l’avenir, ce que nous vous ordonnons.

5 Que le Seigneur vous donne un coeur droit, dans l’amour de Dieu, et dans la patience de Jésus-Christ.

6 Nous vous ordonnons, mes frères, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, de vous retirer de tous ceux d’entre vos frères qui se conduisent d’une manière déréglée, et non selon la tradition et la forme de vie qu’ils ont reçue de nous.

7 Car vous savez vous-mêmes ce qu’il faut faire pour nous imiter, puisqu’il n’y a rien eu de déréglé dans la manière dont nous avons vécu parmi vous.

8 Et nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne; mais nous avons travaillé jour et nuit avec peine et avec fatigue, pour n’être à charge à aucun de vous.

9 Ce n’est pas que nous n’en eussions le pouvoir; mais c’est que nous avons voulu nous donner nous-mêmes pour modèle, afin que vous nous imitassiez.

10 Aussi lorsque nous étions avec vous, nous vous déclarions, que celui qui ne veut point travailler, ne doit point manger.

11 Car nous apprenons qu’il y en a parmi vous qui se conduisent d’une manière déréglée, qui ne travaillent point, et qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas.

12 Or nous ordonnons à ces personnes, et nous les conjurons par notre Seigneur Jésus-Christ, de manger leur pain en travaillant en silence.

13 Et pour vous, mes frères, ne vous lassez point de faire du bien.

14 Si quelqu’un n’obéit pas à ce que nous ordonnons par notre lettre, notez-le, et n’ayez point de commerce avec lui, afin qu’il en ait de la confusion et de la honte.

15 Ne le considérez pas néanmoins comme un ennemi, mais reprenez-le comme votre frère.

16 Que le Seigneur de paix vous donne sa paix en tout temps et en tout lieu. Que le Seigneur soit avec vous tous.

17 Je vous salue ici de ma propre main, moi Paul. C’est là mon seing dans toutes mes lettres; J’écris ainsi.

18 La grâce de notre Paul. Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous. Amen.