1 Maccabees 3

1 Alors Judas son fils, surnommé Machabée, se leva à sa place;

2 et tous ses frères l'aidaient, avec tous ceux qui s'étaient joints à son père; et ils combattaient avec joie les combats d'Israël.

3 Il accrut la gloire de son peuple; il se revêtit de la cuirasse comme un géant, il se ceignit de ses armes guerrières dans les combats, et il protégeait le camp avec son épée.

4 Il devint semblable à un lion dans ses actes, et à un lionceau qui rugit à la chasse.

5 Il poursuivit les méchants, les cherchant de tous côtés, et il fit brûler dans les flammes ceux qui troublaient son peuple.

6 Ses ennemis se retirèrent par crainte de lui; tous les ouvriers d'iniquité furent épouvantés, et sa main dirigea le salut.

7 Il irritait des rois nombreux, et il réjouissait Jacob par ses oeuvres; et sa mémoire est à jamais en bénédiction.

8 Il parcourut les villes de Juda, et il en fit disparaître les impies, et il détourna la colère de dessus Israël.

9 Il devint célèbre jusqu'aux extrémités de la terre, et il rassembla ceux qui allaient périr.

10 Alors Apollonius assembla les nations, et leva de Samarie une grande et puissante armée, pour combattre contre Israël.

11 Judas l'apprit et marcha à sa rencontre, le défit et le tua; et beaucoup des ennemis tombèrent frappés, et le reste s'enfuit.

12 Judas s'empara de leurs dépouilles, et prit l'épée d'Apollonius, et il s'en servait tous les jours pour combattre.

13 Séron, chef de l'armée de Syrie, apprit que Judas avait réuni auprès de lui une troupe de fidèles et une assemblée.

14 Et il dit: Je me ferai un nom, et je serai glorifié dans le royaume, et je vaincrai Judas et ceux qui sont avec lui, qui méprisent la parole du roi.

15 Il se prépara donc; et avec lui monta l'armée des impies, puissants auxiliaires, pour se venger des enfants d'Israël.

16 Ils s'avancèrent jusqu'à Béthoron, et Judas vint au-devant d'eux avec un petit nombre d'hommes.

17 Mais dès que ceux-ci virent l'armée qui marchait contre eux, ils dirent à Judas: Comment pourrons-nous, si peu nombreux, combattre contre une multitude si grande et si forte, fatigués que nous sommes par le jeûne d'aujourd'hui?

18 Et Judas dit: Il est facile qu'une multitude soit enfermée entre les mains d'un petit nombre, et il n'y a pas de différence, devant le Dieu du ciel, de sauver par un grand et par un petit nombre;

19 car la victoire, à la guerre, n'est pas dans la grandeur des armées, mais c'est du Ciel que vient la force.

20 Eux, ils arrivent à nous avec une multitude insolente et avec orgueil, pour nous perdre, nous, et nos femmes, et nos enfants, et pour nous dépouiller;

21 mais nous, nous combattrons pour nos vies et pour nos lois,

22 et le Seigneur les brisera Lui-même devant nous; vous donc, ne les craignez pas.

23 Dès qu'il eut cessé de parler, il s'élança aussitôt sur eux; et Séron fut écrasé devant lui avec toute son armée.

24 Judas le poursuivit à la descente de Béthoron jusqu'à la plaine, et huit cents hommes d'entre eux furent tués; mais le reste s'enfuit dans le pays des Philistins.

25 Alors la terreur de Judas et de ses frères, et l'effroi fondirent sur toutes les nations d'alentour;

26 son nom parvint jusqu'au roi, et toutes les nations racontaient les combats de Judas.

27 Lors donc que le roi Antiochus eut reçu ces nouvelles, il s'irrita dans son coeur; et il envoya rassembler des troupes dans tout son royaume, une armée très forte;

28 et il ouvrit son trésor, donna à l'armée la solde d'un an, et leur commanda d'être prêt à tout.

29 Mais il vit que l'argent manquait dans ses trésors, et que les tributs de la contrée étaient faibles, à cause des troubles et des maux qu'il avait faits dans le pays, en lui ôtant les lois qu'il possédait depuis les anciens jours;

30 et il craignit de n'avoir pas de quoi fournir, comme autrefois, aux dépenses et aux libéralités qu'il avait faites d'une main large, car il avait été généreux plus que tous les rois qui l'avaient précédé.

31 Il fut donc dans une grande consternation, et il résolut d'aller en Perse, pour recevoir les tributs des peuples et amasser beaucoup d'argent.

32 Il laissa Lysias, homme noble de la race royale, pour pourvoir aux affaires du royaume, depuis le fleuve de l'Euphrate jusqu'au fleuve de l'Egypte;

33 et pour s'occuper de l'éducation de son fils Antiochus, jusqu'à ce qu'il revînt.

34 Il lui livra la moitié de l'armée et les éléphants, et il lui donna ses ordres pour tout ce qu'il voulait et au sujet des habitants de la Judée et de Jérusalem.

35 lui commandant d'envoyer une armée contre eux, pour écraser et exterminer la puissance d'Israël et les restes de Jérusalem, et pour effacer de ce lieu leur souvenir;

36 d'établir des fils d'étrangers sur tout leur territoire pour l'habiter, et de distribuer au sort leurs terres.

37 Le roi prit la partie de l'armée qui restait, partit d'Antioche, capitale de son royaume, en la cent quarante-septième année, passa le fleuve de l'Euphrate, et traversa les régions supérieures.

38 Lysias choisit Ptolémée, fils de Doryminus, Nicanor et Gorgias, hommes puissants parmi les amis du roi;

39 et il envoya avec eux quarante mille hommes et sept mille cavaliers, pour entrer dans le pays de Juda et le ruiner, selon l'ordre du roi.

40 Ils s'avancèrent donc avec toutes leurs troupes, et vinrent camper près d'Emmaüs, dans la région de la plaine.

41 Les marchands des pays voisins apprirent leur arrivée, prirent une grande quantité d'or et d'argent, et des serviteurs, et vinrent au camp pour acheter les enfants d'Israël comme esclaves; et les armées de Syrie et des pays étrangers se joignirent à eux.

42 Judas et ses frères virent que les maux s'étaient multipliés, et que les armées s'approchaient de leurs frontières; ils connurent aussi l'ordre que le roi avait donné de perdre le peuple et de l'exterminer;

43 et ils se dirent les uns aux autres: Relevons l'humiliation de notre peuple, et combattons pour notre peuple et pour nos choses saintes.

44 Ils s'assemblèrent donc pour se préparer à combattre, et pour prier et implorer miséricorde et pitié.

45 Jérusalem n'était pas habitée, mais elle était comme un désert; aucun de ses enfants n'y entrait ou en sortait, le sanctuaire était foulé aux pieds, et les fils des étrangers habitaient dans la forteresse; là était la demeure des nations; la joie était bannie de Jacob, et on n'y entendait plus la flûte ni la harpe.

46 Ils s'assemblèrent donc, et ils vinrent à Maspha, en face de Jérusalem, parce qu'il y avait eu autrefois à Maspha un lieu de prière dans Israël.

47 Ils jeûnèrent ce jour-là, se revêtirent de cilices, se mirent de la cendre sur la tête et déchirèrent leurs vêtements;

48 puis ils ouvrirent les livres de la loi, où les Gentils cherchaient à trouver de la ressemblance avec leurs idoles;

49 ils apportèrent les ornements sacerdotaux, les prémices et les dîmes; et ils firent venir les nazaréens qui avaient accompli leurs jours;

50 et ils crièrent à haute voix vers le Ciel, en disant: Que ferons-nous à ceux-ci, et où les conduirons-nous?

51 Votre sanctuaire a été foulé aux pieds et souillé; Vos prêtres sont dans le deuil et l'humiliation.

52 Et voici que les nations se sont assemblées contre nous pour nous perdre; Vous savez ce qu'elles méditent contre nous.

53 Comment pourrons-nous subsister devant elles, si Vous-même, ô Dieu, ne nous assistez?

54 Et ils firent retentir les trompettes avec un grand bruit.

55 Après cela Judas établit des chefs du peuple, des tribuns, des centurions et des officiers de cinquante hommes et de dix.

56 Et il dit à ceux qui venaient de bâtir des maisons, d'épouser des femmes et de planter des vignes, et à ceux qui étaient timides, de retourner chacun dans sa maison, selon la loi.

57 Alors ils levèrent le camp et vinrent camper près d'Emmaüs, du côté du midi.

58 Et Judas dit: Préparez-vous, et soyez des hommes courageux; tenez-vous prêts pour demain matin, afin de combattre contre ces nations qui se sont assemblées contre nous pour nous perdre, nous et nos choses saintes;

59 car il nous est meilleur de mourir dans le combat, que de voir les maux de notre peuple et des choses saintes.

60 Cependant que ce qui est voulu dans le Ciel s'accomplisse.