1 Maccabees 7

1 En la cent cinquante-unième année, Démétrius, fils de Séleucus, sortit de la ville de Rome, monta avec un petit nombre d'hommes dans une ville maritime, et y régna.

2 Et il arriva, lorsqu'il fut entré dans la maison du royaume de ses pères, que l'armée se saisit d'Antiochus et de Lysias, pour les lui conduire.

3 Lorsque la chose fut connue de lui, il dit: Ne me faites pas voir leur visage.

4 L'armée les tua, et Démétrius s'assit sur le trône de son royaume.

5 Alors des hommes iniques et impies d'Israël vinrent le trouver, avec Alcime, leur chef, qui voulait être grand prêtre;

6 et ils accusèrent le peuple auprès du roi, en disant: Judas et ses frères ont fait périr tous tes amis, et il nous a chassés de notre pays.

7 Envoie donc maintenant un homme en qui tu aies confiance, afin qu'il aille et qu'il voie toute la ruine qu'il a amenée sur nous et sur les provinces du roi, et qu'il punisse tous ses amis et leurs auxiliaires.

8 Et le roi choisit parmi ses amis Bacchidés, qui commandait au delà du fleuve, grand dans le royaume, et fidèle au roi.

9 Il l'envoya pour voir la ruine qu'avait opérée Judas; puis il établit grand prêtre l'impie Alcime, et lui ordonna de tirer vengeance des enfants d'Israël.

10 Ils se levèrent, et vinrent avec une grande armée dans le pays de Juda, et ils envoyèrent des messagers vers Judas et vers ses frères, avec des paroles de paix, pour les tromper.

11 Mais ils ne firent pas attention à leurs discours, voyant qu'ils étaient venus avec une grande armée.

12 Cependant un groupe de scribes se réunit auprès d'Alcime et de Bacchidès, pour chercher ce qui était juste.

13 Au premier rang se trouvaient les Assidéens, qui faisaient partie des enfants d'Israël; et ils leur demandaient la paix.

14 Car ils disaient: C'est un prêtre de la race d'Aaron qui est venu; il ne nous trompera pas.

15 Il leur proféra des paroles de paix, et leur dit avec serment: Nous ne vous ferons pas de mal, non plus qu'à vos amis.

16 Ils le crurent; mais il fit saisir soixante d'entre eux, et il les fit mourir en un même jour, selon la parole qui est écrite:

17 Les chairs de Vos saints et leur sang, ils les ont répandus autour de Jérusalem, et il n'y avait personne pour les ensevelir.

18 La crainte et la frayeur s'emparèrent de tout le peuple, et ils disaient: Il n'y a ni vérité ni justice parmi eux; car ils ont violé la parole donnée et le serment qu'ils avaient fait.

19 Bacchidés partit alors de Jérusalem, et alla camper près de Bethzécha; et il envoya saisir un grand nombre de ceux qui avaient quitté son parti, et égorgea quelques-uns du peuple, puis il les jeta dans un grand puits.

20 Il confia le pays à Alcime, et il lui laissa des troupes pour le soutenir; puis Bacchidès revint auprès du roi.

21 Cependant Alcime agissait beaucoup en faveur de son pontificat suprême;

22 et tous ceux qui troublaient leur peuple s'assemblèrent auprès de lui, se rendirent maîtres du pays de Juda, et causèrent de grands maux dans Israël.

23 Judas vit tous les maux qu'Alcime et ceux qui étaient avec lui avaient fait aux enfants d'Israël, beaucoup plus que les nations;

24 et ils parcourut tout le territoire de la Judée, et tira vengeance des déserteurs; et ils cessèrent dès lors de faire des incursions dans le pays.

25 Mais Alcime vit que Judas et ceux qui étaient avec lui étaient les plus forts, et reconnut qu'il ne pouvait leur résister, et il retourna auprès du roi et les accusa de crimes nombreux.

26 Alors le roi envoya Nicanor, l'un de ses princes les plus nobles, qui était très hostile à Israël, et lui commanda de perdre ce peuple.

27 Nicanor vint donc à Jérusalem avec une grande armée, et il députa vers Judas et ses frères, avec des paroles de paix pour les tromper,

28 disant: Qu'il n'y ait pas de combat entre vous et moi. Je viendrai avec un petit nombre d'hommes, pour voir vos visages en paix.

29 Il vint auprès de Judas, et ils se saluèrent l'un l'autre pacifiquement; mais les ennemis étaient prêts à se saisir de Judas.

30 Judas apprit qu'il était venu à lui pour le surprendre; et ayant eu peur de lui, il ne voulut pas le voir davantage.

31 Nicanor sut que son dessein avait été découvert, et il marcha au combat contre Judas, près de Capharsalama.

32 Et près de cinq mille hommes de l'armée de Nicanor tombèrent, et le reste s'enfuit dans la cité de David.

33 Après cela Nicanor monta sur la montagne de Sion, et quelques-uns des prêtres sortirent pour le saluer avec un esprit de paix, et pour lui montrer les holocaustes qui étaient offerts pour le roi.

34 Mais il les méprisa, en les raillant; il profana le temple, et parla avec orgueil;

35 et il jura avec colère, en disant: Si Judas n'est pas livré entre mes mains avec son armée, aussitôt que je serai revenu victorieux, je brûlerai cette maison. Et il s'en alla plein de colère.

36 Alors les prêtres entrèrent, et se tinrent en face de l'autel et du temple, et ils dirent en pleurant:

37 Seigneur, Vous avez choisi cette maison afin que Votre nom y fût invoqué, et qu'elle fût une maison de prière et de supplication pour Votre peuple.

38 Tirez vengeance de cet homme et de son armée, et qu'ils tombent sous le glaive. Souvenez-Vous de leurs blasphèmes, et ne leur permettez pas de subsister.

39 Nicanor sortit de Jérusalem et vint camper près de Béthoron, et l'armée de Syrie vint à sa rencontre.

40 Judas campa à Adarsa avec trois mille hommes; et Judas pria, en disant:

41 Ceux qui avaient été envoyés par le roi Sennachérib Vous blasphémèrent, Seigneur, et un Ange vint et leur tua cent quatre-vingt-cinq mille hommes.

42 Ecrasez de même aujourd'hui cette armée en notre présence, afin que les autres sachent que Nicanor a mal parlé de Votre sanctuaire; et jugez-le selon sa malice.

43 Les armées engagèrent le combat le treizième jour du mois d'adar; et les troupes de Nicanor furent défaites, et il tomba lui-même le premier dans le combat.

44 Lorsque son armée vit que Nicanor était tombé, ils jetèrent leurs armes et s'enfuirent;

45 et les Juifs les poursuivirent durant une journée de chemin, depuis Adazer jusqu'à l'entrée de Gazara; et ils sonnèrent des trompettes derrière eux pour donner des signaux.

46 Et des hommes sortirent de tous les villages de Judée qui étaient aux environs, et les chargèrent avec vigueur; et ils se tournèrent de nouveau contre eux, et tous tombèrent sous le glaive, et il n'en échappa pas un seul d'entre eux.

47 Ils prirent leurs dépouilles comme butin, et ils coupèrent la tête de Nicanor, et sa main droite, qu'il avait étendue insolemment; ils les apportèrent, et les suspendirent en face de Jérusalem.

48 Le peuple se réjouit beaucoup, et ils passèrent ce jour dans une grande joie.

49 On ordonna que ce jour serait célébré tous les ans, le treizième jour du mois d'adar.

50 Et le pays de Juda demeura en repos pendant un petit nombre de jours.