Atos 24

1 Et cinq jours après, Ananias, le grand prêtre, descendit avec les anciens, et avec un certain orateur, nommé Tertullus, lesquels avisèrent le gouverneur contre Paul.

2 Et quand il fut appelé, Tertullus commença à l’accuser, disant: Voyant que par toi nous jouissons d’une grande tranquillité et ques des actions honorables sont faites pour cette nation par ta providence,

3 Nous le reconnaissons toujours et partout, très excellent Félix, et avec toutes sortes de remerciements.

4 Quoique je ne veux pas t’importuner davantage, je te prie de bien vouloir nous écouter [te dire] dans ta clémence quelques paroles.

5 Car nous avons trouvé cet homme, une pestilence, qui incite la sédition parmi tous les Juifs à travers le monde, et [qui est] un meneur de la secte des Nazaréens,

6 Qui a même tenté de profaner le temple; lequel nous avons saisi, et nous l’aurions jugé selon notre loi;

7 Mais le capitaine Lysias étant survenu, l’a arraché de nos mains avec une grande violence,

8 Commandant que ses accusateurs viennent auprès de toi; tu pourras en l’interrogeant toi-même apprendre de lui toutes les choses dont nous l’accusons.

9 Et les Juifs acquiescèrent à cela, disant que les choses étaient ainsi.

10 Alors Paul, après que le gouverneur lui ait fait signe de parler, répondit: Vu que je sais que tu es juge de cette nation depuis de nombreuses années, je réponds pour moi avec d’autant plus de d’enthousiasme;

11 Parce que tu peux comprendre qu’il n’y a pas plus de douze jours que je suis monté à Jérusalem pour adorer.

12 Et ils ne m’ont trouvé ni dans le temple disputant avec qui que ce soit, ni soulevant le peuple, ni dans les synagogues, ou dans la ville,

13 Et ils ne peuvent pas non plus prouver les choses dont ils m’accusent maintenant.

14 Mais je te confesse ceci, que, selon le chemin qu’ils appellent hérésie, ainsi j’adore le Dieu de mes pères, croyant toutes les choses qui sont écrites dans la loi et dans les prophètes;

15 Et ayant espérance en Dieu, laquelle ils reconnaissent aussi eux-mêmes, qu’il y aura une résurrection des morts, tant des justes que des injustes.

16 Et à cause de cela je m’exerce à avoir toujours une conscience sans reproche envers Dieu et envers les hommes.

17 Or après plusieurs années, je suis venu pour apporter des aumônes à ma nation ainsi que des offrandes.

18 Sur quoi, certains Juifs d’Asie m’ont trouvé purifié dans le temple, sans attroupement ni tumulte.

19 Lesquels auraient dû comparaître devant toi et m’accuser, s’ils avaient quelque chose contre moi.

20 Ou que ceux-ci eux-mêmes s’ils ont trouvé en moi quelque injustice, lorsque j’ai comparu devant le conseil,

21 Si ce n’est que cette seule parole que j’ai criée, me tenant au milieu d’eux: Concernant la résurrection des morts que je suis questionné par vous aujourd’hui.

22 Et quand Félix entendit ces choses, ayant une meilleure connaissance de ce chemin, il les renvoya, et dit: Quand le capitaine en chef Lysias sera descendu, je connaîtrai le fin fond de votre affaire.

23 Et il commanda à un centurion de garder Paul, mais de lui laisser quelque liberté, et qu’il n’empêche aucune de ses connaissances de [le] servir ou de venir vers lui.

24 Et quelques jours après, lorsque Félix vint avec sa femme Drusille, qui était Juive, il envoya chercher Paul, et l’entendit sur la foi en Christ.

25 Et comme il [Paul] discourait sur la droiture, la tempérance et le jugement à venir, Félix trembla, et répondit: Pour cette fois-ci va-t’en; quand j’aurai un moment opportun, je te ferai demander.

26 Il espérait aussi que quelque argent lui serait donné par Paul, afin qu’il le libère; c’est pourquoi il l’envoyait chercher souvent pour s’entretenir avec lui.

27 Mais après deux ans Porcius Festus succéda à Félix; et Félix, voulant faire plaisir aux Juifs laissa Paul en prison.