Ester 9

1 Or au douzième mois, qui est le mois d’Adar, au treizième jour de celui-ci, lorsque l’ordre du roi et son décret étaient proches d’être exécutés, au jour où les ennemis des Juifs espéraient l’emporter sur eux, (ce fut le contraire qui arriva, les Juifs eurent le dessus sur ceux qui les haïssaient).

2 Les Juifs s’assemblèrent dans leurs villes, dans toutes les provinces du roi Ahasuerus (Assuérus), pour mettre la main sur ceux qui cherchaient leur perte; et nul ne put subsister devant eux, car la crainte qu’on avait d’eux tomba sur tous les peuples.

3 Et tous les dirigeants des provinces, et les lieutenants, et les députés, et les officiers du roi, aidaient les Juifs parce que la crainte qu’on avait de Mordecai (Mardochée) tomba sur eux.

4 Car Mordecai (Mardochée) était grand dans la maison du roi; et sa renommée se répandait à travers toutes les provinces, car cet homme, Mordecai (Mardochée), devenait de plus en plus grand.

5 Ainsi les Juifs frappèrent tous leurs ennemis à coups d’épée, [ce fut] un massacre et une destruction, et ils firent ce qu’ils voulurent à ceux qui les haïssaient.

6 Et dans Shushan au palais, les Juifs tuèrent et firent périr cinq cents hommes.

7 Ainsi que Parshandatha, et Dalphon, et Aspatha,

8 Et Poratha, et Adalia, et Aridatha,

9 Et Parmashta, et Arisai, et Aridai et Vajezatha,

10 Les dix fils d’Haman, le fils d’Hammedatha, l’ennemi des Juifs; mais ils ne mirent pas leur main au pillage.

11 En ce jour-là, on rapporta au roi le nombre de ceux qui avaient été tués dans Shushan au palais.

12 Et le roi dit à la reine Esther: Dans Shushan le palais, les Juifs ont tué et détruit cinq cents hommes, et les dix fils d’Haman; qu’auront-ils fait dans le reste des provinces du roi? Quelle est ta demande? Et elle te sera accordée et quelle est encore ta requête? Et ce sera fait.

13 Alors Esther dit: Si cela plaît au roi, qu’il soit permis demain encore, aux Juifs qui sont à Shushan de faire selon le décret d’aujourd’hui, et qu’on pende les dix fils d’Haman au gibet.

14 Et le roi ordonna que cela soit ainsi fait; et le décret fut rendu dans Shushan, et on pendit les dix fils d’Haman.

15 Et les Juifs qui étaient à Shushan s’assemblèrent aussi au quatorzième jour du mois d’Adar, et ils tuèrent à Shushan trois cents hommes; mais ils ne mirent pas leur main sur le butin.

16 Mais le reste des Juifs, qui étaient dans les provinces du roi, s’assemblèrent et défendirent leur vie; et [ils] eurent du repos de leurs ennemis, et tuèrent soixante-quinze mille de ceux qui les haïssaient; mais ils ne mirent pas leurs mains sur le butin.

17 C’était le treizième jour du mois d’Adar; et au quatorzième, ils se reposèrent, et en firent un jour de festin et de liesse.

18 Mais les Juifs qui étaient à Shushan, s’assemblèrent le treizième jour et le quatorzième jour; et ils se reposèrent le quinzième, et en firent un jour de festin et de liesse.

19 C’est pourquoi les Juifs des campagnes, qui demeuraient dans les villes sans murailles, ont fait du quatorzième jour du mois d’Adar un jour de liesse, et de festin, un bon jour, s’envoyant des portions l’un à l’autre.

20 Et Mordecai (Mardochée) écrivit ces choses, et envoya des lettres à tous les Juifs qui étaient dans toutes les provinces du roi Ahasuerus (Assuérus), de près comme de loin,

21 Afin d’établir ceci parmi eux qu’ils devaient célébrer le quatorzième jour du mois d’Adar ainsi que le quinzième jour, chaque année,

22 Parce qu’en ces jours, les Juifs avaient eu du repos de leurs ennemis, et le mois où leur détresse fut changée en joie, et leur deuil en un bon jour, afin qu’ils en fassent des jours de festin et de joie, s’envoyant des portions l’un à l’autre, et des dons aux pauvres.

23 Et les Juifs s’engagèrent à faire ce qu’ils avaient commencé, et ce que Mordecai (Mardochée) leur avait écrit.

24 Parce que Haman, le fils d’Hammedatha, l’Agagite, l’ennemi de tous les Juifs, avait projeté contre les Juifs de les détruire, et avait jeté Pur, c’est-à-dire le sort, pour les exterminer et les détruire.

25 Mais quand Esther vint devant le roi, il commanda par lettres que le méchant dessein qu’il (Haman) avait projeté contre les Juifs, retombe sur sa propre tête, et qu’on le pende, lui et ses fils, au gibet.

26 C’est pourquoi on appelle ces jours Purim, du nom de Pur. Et suivant tous les mots de cette lettre, et d’après ce qu’ils avaient vu concernant cette affaire et ce qui leur était arrivé,

27 Les Juifs établirent et acceptèrent pour eux et pour leur semence, et pour tous ceux qui se joindraient à eux, de ne pas manquer de célébrer, chaque année, ces deux jours, selon leur [règle] écrite et leur temps déterminé.

28 Et qu’on se souviendrait de ces jours et qu’on les célébrerait dans chaque génération, dans chaque famille, dans chaque province et dans chaque ville; et que ces jours de Purim ne seraient pas abolis parmi les Juifs, et que leur mémoire ne périrait pas parmi leur semence.

29 Alors la reine Esther, la fille d’Abihail, et le Juif Mordecai (Mardochée), écrivirent avec toute autorité, pour confirmer cette seconde lettre sur les Purim.

30 Et il envoya des lettres à tous les Juifs, dans les cent vingt-sept provinces du royaume d’Ahasuerus (Assuérus), avec des paroles de paix et de vérité,

31 Pour confirmer ces jours de Purim à leurs périodes déterminées, comme Mordecai (Mardochée), le Juif et la reine Esther les avaient prescrits pour eux, et comme ils les avaient arrêtés pour eux-mêmes et pour leur semence, l’institution de jeûnes et de leurs pleurs.

32 Ainsi le décret d’Esther confirma cette institution des Purim, et cela est écrit dans le livre.