Números 24

1 Et quand Balaam, vit que cela plaisait au SEIGNEUR de bénir Israël, il n’alla pas, comme les autres fois, chercher des enchantements; mais il tourna son visage vers le désert.

2 Et Balaam leva ses yeux, et il vit Israël campé selon ses tribus; et l’esprit de Dieu fut sur lui.

3 Et il commença sa parabole, et dit: Balaam, le fils de Beor, a dit, et l’homme dont les yeux sont ouverts, a dit:

4 Il a dit: Celui qui entendit les paroles de Dieu, qui vit la vision du Tout-Puissant, tombant en transe, mais ayant ses yeux ouverts

5 Que tes tentes sont belles, ô Jacob, et tes tabernacles, ô Israël!

6 Comme des vallées elles s’étendent comme des jardins près d’une rivière, comme des arbres d’aloès que le SEIGNEUR a plantés, et comme des cèdres auprès des eaux.

7 Il versera l’eau de ses seaux, et sa semence sera parmi de grandes eaux, et son roi sera élevé au-dessus d’Agag, et son royaume sera exalté.

8 Dieu l’a fait sortir d’Égypte; il a comme par la vigueur de la licorne; il mangera les nations, ses ennemies, et il brisera leurs os, et les percera de ses flèches.

9 Il s’est courbé, il s’est couché comme un lion, comme un grand lion qui le réveillera? Bénis est celui qui te bénit et maudit est celui qui te maudit.

10 Alors la colère de Balak s’embrasa contre Balaam, et il frappa ses mains ensemble; et Balak dit à Balaam: Je t’ai appelé pour maudire mes ennemis, et voici, tu les as bénis précisément ces trois fois.

11 C’est pourquoi maintenant, fuis dans ton lieu J’avais pensé te rendre beaucoup d’honneurs; mais voici, le SEIGNEUR t’a retenu d’être honoré.

12 Et Balaam dit à Balak: N’ai-je pas aussi parlé à tes messagers que tu avais envoyés vers moi, disant:

13 Si Balak me donnait sa maison pleine d’argent et d’or, je ne pourrais aller au-delà du commandement du SEIGNEUR, pour faire ou du bien ou du mal de moi-même; mais ce que le SEIGNEUR dira, cela le dirai-je?

14 Et maintenant, voici, je m’en vais vers mon peuple; viens donc, et je t’avertirai de ce que ce peuple fera à ton peuple dans les derniers jours.

15 Alors il commença sa parabole, et dit: Balaam, le fils de Beor a dit, et l’homme dont les yeux sont ouverts, a dit:

16 Il a dit: Celui qui entendit les paroles de Dieu, et qui connaît la connaissance du Très-haut, qui voit la vision du Tout-Puissant, tombant en transe, mais ayant ses yeux ouverts.

17 Je le verrai, mais pas maintenant; je le contemplerai, mais pas de près; une Étoile paraîtra de Jacob, et un Sceptre s élèvera d’Israël, et frappera les coins de Moab, il détruira tous les enfants de Seth.

18 Et Edom sera une possession, Seir aussi sera une possession pour ses ennemis, et Israël agira vaillamment.

19 De Jacob viendra celui qui dominera, et détruira celui qui restera dans la ville.

20 Et quand il considéra Amalek, il proféra sa parabole, et dit: Amalek était la première des nations; mais sa fin sera la perdition pour toujours.

21 Et il considéra les Kenites, et il proféra sa parabole, et dit: Solide est ta demeure, et tu as mis ton nid dans un roc.

22 Toutefois, le Kenite sera dévasté, jusqu’à ce qu’Asshur (Assur) t’emmène captif.

23 Et il proféra sa parabole, et dit: Hélas, qui vivra quand Dieu fera cela!

24 Et des navires viendront de la côte de Chittim (Kittim), et affligeront Asshur (Assur), et affligeront Eber, et lui aussi périra pour toujours.

25 Et Balaam se leva, s’en alla, et retourna en son lieu; et Balak aussi s’en alla son chemin.