2 Reis 9

1 Or le prophète Élisée appela un des enfants des prophètes, et lui dit : Ceignez-vous les reins; prenez dans votre main cette petite fiole d'huile, et allez à Ramoth de Galaad.

2 Quand vous serez là, vous verrez Jéhu, fils de Josaphat, fils de Namsi ; et, vous approchant de lui, vous le ferez sortir d'entre ses frères, et vous l'introduirez dans une chambre secrète.

3 Vous prendrez ensuite cette petite fiole d'huile, et vous la lui répandrez sur la tête en disant : Voici ce que dit le Seigneur : Je vous ai sacré roi d'Israël. Aussitôt vous ouvrirez la porte, et vous vous enfuirez, sans demeurer là davantage.

4 Le jeune homme, ministre du prophète, alla donc aussitôt à Ramoth de Galaad.

5 Il entra au lieu où les principaux officiers de l'armée étoient assis, et il dit à Jéhu Prince, j'ai à vous parler. Jéhu lui dit : A qui d'entre nous voulez-vous parler? Il lui répondit : A vous, prince.

6 Jéhu se leva donc, et entra dans une chambre; le jeune homme lui répandit l'huile sur la tête, et lui dit : Voici ce que dit le Seigneur Dieu d'Israël : Je vous ai sacré roi sur Israël, le peuple du Seigneur.

7 Vous exterminerez la maison d'Achab, votre seigneur; je vengerai ainsi de la main cruelle de Jézabel le sang des prophètes, mes serviteurs, et le sang de tous les serviteurs du Seigneur.

8 Je perdrai toute la maison d'Achab, et je ferai mourir de cette maison jusqu'aux animaux, depuis le premier jusqu'au dernier dans Israël.

9 Et je rendrai la maison d'Achab semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nabat, et à celle de Baasa, fils d'Ahia.

10 Jézabel aussi sera mangée des chiens dans le champ de Jezraël, et il ne se trouvera personne pour l'ensevelir. Ensuite il ouvrit la porte, et s'enfuit.

11 Jéhu rentra aussitôt au lieu où étoient les officiers de son maître, qui lui dirent : Tout va-t-il bien? qu'est venu vous dire ce fou-là? Jéhu leur dit : Vous connoissez le personnage, et ce qu'il a pu me dire.

12 Ils lui répondirent : Ce qu'il vous a dit n'est point vrai ; malgré cela, contez-le-nous. Jéhu leur dit : Il m'a déclaré telle et telle choses, et il y a ajouté : Voici ce que dit le Seigneur : Je vous ai sacré roi d'Israël.

13 Ils se levèrent aussitôt, et chacun d'eux prenant son manteau, ils les mirent sous ses pieds, en firent comme une espèce de trône, et, sonnant de la trompette, ils crièrent : Jéhu est notre roi.

14 Jéhu, fils de Josaphat, fils de Namsi, fit donc une conjuration contre Joram. Or Joram ayant déclaré la guerre à Hazaël, roi de Syrie, avoit assiégé Ramoth de Galaad avec toute l'armée d'Israël ;

15 Et ayant été blessé par les Syriens lorsqu'il combattoit contre Hazaël, roi de Syrie, il étoit venu à Jezraël à cause de ses blessures. Et Jéhu dit : Que personne, je vous prie, ne s'enfuie hors de la ville, de peur qu'il n'aille en porter la nouvelle à Jezraël.

16 Et il partit, et marcha contre Jezraël, où Joram étoit malade. Et Ochozias, roi de Juda, y étoit venu pour voir Joram.

17 La sentinelle qui étoit au haut de la tour de Jezraël vit Jéhu avec sa troupe qui venoit, et dit : Je vois une troupe. Joram dit : Qu'on prenne un chariot, et qu'on l'envoie à la rencontre; et que celui qui le conduira leur dise : Tout va-t-il bien ?

18 Celui donc qui étoit monté sur le chariot alla au-devant de Jéhu, et lui dit : Apportez-vous la paix? Jéhu lui répondit : Qu'y a-t-il de commun entre vous et la paix? Passez, et suivez-moi. La sentinelle en donna aussitôt avis, et dit : Celui qu'on avoit envoyé est allé à eux, mais il ne revient point.

19 Joram envoya encore un autre chariot; et l'écuyer étant venu vers Jéhu, lui dit : Le roi vous demande si vous apportez la paix. Qu'y a-t-il de commun entre vous et la paix? dit Jéhu. Passez, et suivez-moi.

20 Or la sentinelle en avertit, disant : Celui qu'on avoit envoyé les a joints, mais il ne revient point. Celui qui s'avance paroît à sa démarche être Jéhu, fils de Josaphat, fils de Namsi ; car il vient en toute hâte.

21 Alors Joram dit Attelez les chevaux à mon chariot. Et, les chevaux étant attelés, Joram, roi d'Israël, et Ochozias, roi de Juda, sortirent chacun dans son chariot ; et ils allèrent au-devant de Jéhu, et le trouvèrent dans le champ de Naboth de Jezraël.

22 Joram ayant vu Jéhu, lui dit : Apportez-vous la paix ? Jéhu lui répondit : Quelle peut être cette paix, tant que les impuretés de Jézabel, votre mère, et ses enchantements subsistent encore en tant de manières?

23 Joram aussitôt tourna bride, et, prenant la fuite, dit à Ochozias : Nous sommes trahis, Ochozias.

24 Et Jéhu tendit son arc, et frappa Joram entre les épaules; la flèche lui traversa le coeur, et il tomba mort dans son chariot.

25 Alors Jéhu dit à Badacer, capitaine de ses gardes : Prenez-le, et le jetez dans le champ de Naboth de Jezraël; car il me souvient que, lorsque nous suivions Achab, son père, et que nous étions vous et moi dans un même chariot, le Seigneur prononça contre lui cette prophétie, en disant : Je jure par moi-même, dit le Seigneur,

26 Que je répandrai votre sang dans ce même champ pour le sang de Naboth et pour celui de ses enfants que je vous ai vu répandre hier. Prenez-le donc maintenant, et le jetez dans le champ, selon la parole du Seigneur.

27 Ce qu'Ochozias, roi de Juda, ayant vu, il s'enfuit par le chemin de la maison du jardin ; et Jéhu le poursuivit, et dit : Frappez aussi celui-ci dans son chariot. Ils le frappèrent donc au lieu où l'on monte à Gaver, qui est près de Jéblaam. Et s'étant enfui à Mageddo, il y mourut.

28 Ses serviteurs le placèrent sur son chariot, le portèrent à Jérusalem, et l'ensevelirent avec ses pères dans la Ville de David.

29 La onzième année du règne de Joram, fils d'Achab, Ochozias régna sur Juda.

30 Jéhu vint ensuite à Jezraël; et Jézabel, ayant appris son arrivée, se peignit les cheveux avec du fard, orna sa tête et regarda par la fenêtre

31 Jéhu qui entroit dans la ville, et lui dit : Peut-on espérer la paix de celui qui, comme Zambri, a tué son maître ?

32 Jéhu, levant la tête vers la fenêtre, dit : Qui est celle-là? Et deux ou trois eunuques, qui étoient en haut, s'inclinèrent vers lui.

33 Et Jéhu leur dit : Jetez-la en bas ; et aussitôt ils la précipitèrent, et la muraille fut teinte de son sang, et elle fut foulée aux pieds des chevaux,

34 Après que Jéhu fut entré dans le palais pour boire et pour manger, il dît : Allez voir cette maudite ; ensevelissez-la, parce qu'elle est fille de roi.

35 Et, étant allés pour l'ensevelir, ils n'en trouvèrent que le crâne, les pieds, et l'extrémité des mains.

36 E ils revinrent le dire à Jéhu, qui leur dit : C'est ce que le Seigneur avoit prédit par Élie de Thesbé, son serviteur, en disant : Les chiens mangeront la chair de Jézabel dans le champ de Jezraël,

37 Et la chair de Jézabel sera dans le champ de Jezraël comme le fumier sur la surface de la terre; et tous ceux qui passeront diront : Est-ce là cette fameuse Jézabel ?