Tiago 2

1 MES frères, ne faites point acception de personnes, vous qui avez la foi de la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ.

2 Car s’il entre dans votre assemblée un homme qui ait un anneau d’or et un habit magnifique, et qu’il entre aussi quelque pauvre avec un méchant habit;

3 et qu’arrêtant votre vue sur celui qui est magnifiquement vêtu, vous lui disiez, en lui présentant une place honorable, Asseyez-vous ici; et que vous disiez au pauvre, Tenez-vous là debout, ou asseyez-vous à mes pieds;

4 n’est-ce pas là faire différence en vous-mêmes entre l’un et l’autre, et suivre des pensées injustes dans le jugement que vous en faites?

5 Ecoutez, mes chers frères: Dieu n’a-t-il pas choisi ceux qui étaient pauvres dans ce monde, pour être riches dans la foi, et héritiers du royaume qu’il a promis à ceux qui l’aiment?

6 Et vous, au contraire, vous déshonorez le pauvre. Ne sont-ce pas les riches qui vous oppriment par leur puissance? Ne sont-ce pas eux qui vous traînent devant le tribunal de la justice?

7 Ne sont-ce pas eux qui déshonorent le nom auguste de Christ, d’où vous avez tiré le vôtre?

8 Si vous accomplissez a loi royale en suivant ce précepte de l’Ecriture, Vous aimerez votre prochain comme vous-mêmes; vous faites bien.

9 Mais si vous avez égard à la condition des personnes, vous commettez un péché, et vous êtes condamnés par la loi comme en étant les violateurs.

10 Car quiconque ayant gardé toute la loi, la viole en un seul point, est coupable comme l’ayant toute violée:

11 puisque celui qui a dit, Ne commettez point d’adultère; ayant dit aussi, Ne tuez point; si vous tuez, quoique vous ne commettiez pas d’adultère, vous êtes violateur de la loi.

12 Réglez donc vos paroles et vos actions comme devant être jugés par la loi de la liberté.

13 Car celui qui n’aura point fait miséricorde, sera jugé sans miséricorde; mais la miséricorde s’élèvera au-dessus de la rigueur du jugement.

14 Mes frères, que servira-t-il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a point les oeuvres? La foi pourra-t-elle le sauver?

15 Si un de vos frères ou une de vos soeurs n’ont point de quoi se vêtir, et qu’ils manquent de ce qui leur est nécessaire chaque jour pour vivre;

16 et que quelqu’un d’entre vous leur dise, Allez en paix, je vous souhaite de quoi vous garantir du froid et de quoi manger; sans leur donner néanmoins ce qui est nécessaire à leur corps; à quoi leur serviront vos paroles?

17 Ainsi la foi qui n’a point les oeuvres, est morte en elle-même.

18 On pourra donc dire à celui-là: Vous avez la foi, et moi j’ai les oeuvres: montrez-moi votre foi qui est sans oeuvres; et moi je vous montrerai ma foi par mes oeuvres.

19 Vous croyez qu’il n’y a qu’un Dieu: vous faites bien; mais les démons le croient aussi, et ils tremblent.

20 Mais voulez-vous savoir, ô homme vain, que la foi qui est sans les oeuvres, est morte?

21 Notre père Abraham ne fut-il pas justifié par les oeuvres, lorsqu’il offrit son fils Isaac sur l’autel?

22 Ne voyez-vous pas que sa foi était jointe à ses oeuvres, et que sa foi fut consommée par ses oeuvres?

23 et qu’ainsi cette parole de l’Ecriture fut accomplie: Abraham crut ce que Dieu lui avait dit, et sa foi lui fut imputée à justice; et il fut appelé ami de Dieu.

24 Vous voyez donc que c’est par les oeuvres que l’homme est justifié, et non pas seulement par la foi.

25 Rahab aussi, cette femme débauchée, ne fut-elle pas justifiée de même par les oeuvres, en recevant chez elle les espions de Josué, et les renvoyant par un autre chemin?

26 Car comme le corps est mort lorsqu’il est sans âme; ainsi la foi est morte lorsqu’elle est sans oeuvres.