Tiago 5

1 MAIS vous, riches, pleurez; poussez des cris et comme des hurlements, dans la vue des misères qui doivent fondre sur vous.

2 La pourriture consume les richesses que vous gardez; les vers mangent les vêtements que vous avez en réserve.

3 La rouille gâte l’or et l’argent que vous cachez, et cette rouille s’élèvera en témoignage contre vous, et dévorera votre chair comme un feu. C’est là le trésor de colère que vous vous amassez pour les derniers jours.

4 Sachez que le salaire que vous faites perdre aux ouvriers qui ont fait la récolte de vos champs, crie contre vous, et que leurs cris sont montés jusqu’aux oreilles du Dieu des armées.

5 Vous avez vécu sur la terre dans les délices et dans le luxe; vous vous êtes engraissés comme des victimes préparées pour le jour du sacrifice.

6 Vous avez condamné et tué le juste, sans qu’il vous ait fait de résistance.

7 Mais vous, mes frères, persévérez dans la patience jusqu’à l’avènement du Seigneur. Vous voyez que le laboureur, dans l’espérance de recueillir le fruit précieux de la terre, attend patiemment que Dieu envoie la pluie de la première et de l’arrière saison.

8 Soyez ainsi patients, et affermissez vos coeurs: car l’avènement du Seigneur est proche.

9 Ne poussez point de plaintes et de cris les uns contre les autres; afin que vous ne soyez point condamnés. Voilà le juge qui est à la porte.

10 Prenez, mes frères, pour exemple de patience dans les afflictions, les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.

11 Vous voyez que nous appelons heureux, ceux qui ont souffert avec patience. Vous avez appris quelle a été la patience de Job; et vous avez vu la fin du Seigneur: car le Seigneur est plein de compassion et de miséricorde.

12 Mais avant toutes choses, mes frères, ne jurez ni par le ciel, ni par a terre, ni par quelque autre chose que ce soit; mais contentez-vous de dire, Cela est; ou, Cela n’est pas; afin que vous ne soyez point condamnés.

13 Quelqu’un parmi vous est-il dans a tristesse? qu’il prie. Est-il dans a joie? qu’il chante de saints cantiques.

14 Quelqu’un parmi vous est-il malade? qu’il appelle les prêtres {Gr. les anciens} de l’Eglise, et qu’ils prient sur lui, l’oignant d’huile au nom du Seigneur.

15 Et la prière de la foi sauvera le malade; le Seigneur le soulagera; et s’il a commis des péchés, ils lui seront remis.

16 Confessez vos fautes l’un à l’autre, et priez l’un pour l’autre, afin que vous soyez guéris: car la fervente prière du juste peut beaucoup.

17 Elle était un homme sujet comme nous à toutes les misères de la vie; et cependant ayant prié Dieu avec une grande ferveur afin qu’il ne plût point, il cessa de pleuvoir sur la terre durant trois ans et demi.

18 Et ayant prié de nouveau, le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit.

19 Mes frères, si l’un d’entre vous s’égare du chemin de la vérité, et que quelqu’un l’y fasse rentrer,

20 qu’il sache que celui qui convertira un pécheur et le retirera de son égarement, sauvera une âme de la mort, et couvrira la multitude de ses péchés.