Judith 3

1 Alors les rois et les princes de toutes les villes et de toutes les provinces, de la Syrie, de la Mésopotamie, de la Syrie de Sobal, de la Libye et de la Cilicie, envoyèrent leurs ambassadeurs, qui, venant auprès d'Holoferne, lui dirent:

2 Faites cesser votre colère contre nous. Car il vaut mieux que nous vivions en servant le grand roi Nabuchodonosor, et que nous vous soyons soumis, que de périr, et de subir avec la mort tous les maux de la servitude.

3 Toutes nos villes et toutes nos possessions, toutes nos montagnes, nos collines, nos champs, nos troupeaux de boeufs, de moutons et de chèvres, nos chevaux et nos chameaux, toutes nos richesses et nos familles sont en votre pouvoir.

4 Que tout ce que nous avons soit sous votre loi.

5 Nous serons vos esclaves, nous et nos enfants.

6 Venez à nous comme un maître pacifique, et faites usage de nos services comme il vous plaira.

7 Alors il descendit des montagnes avec ses cavaliers en grande force, et il se rendit maître de toutes les villes et de tous les habitants du pays.

8 Et il prit de toutes les villes, pour auxiliaires, les hommes vaillants et propres à la guerre.

9 Et ces provinces furent saisies d'une telle frayeur, que les princes et les personnes les plus honorables de toutes les villes sortaient au-devant de lui avec les peuples,

10 et le recevaient avec des couronnes et des lampes, en dansant au son des tambours et des flûtes.

11 Et néanmoins, quoiqu'ils fissent toutes ces choses, ils ne purent adoucir la férocité de son coeur

12 Car il détruisit leurs villes et coupa leurs bois sacrés,

13 parce que le roi Nabuchodonosor lui avait commandé d'exterminer tous les dieux de la terre, afin que seul il fût appelé dieu par toutes les nations qu'Holoferne aurait pu assujettir à sa puissance.

14 Il traversa ensuite la Syrie de Sobal, toute l'Apamée et toute la Mésopotamie, et vint chez les Iduméens dans la terre de Gabaa;

15 et il prit leurs villes, et il demeura là trente jours, pendant lesquels il commanda qu'on rassemblât toutes les troupes de son armée.