Romanos 3

1 QUEL est donc l’avantage des Juifs, et quelle est l’utilité de la circoncision?

2 Leur avantage est grand en toutes manières, principalement en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés.

3 Car enfin, si quelques-uns d’entre eux n’ont pas cru, leur infidélité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu? Non, certes.

4 Dieu est véritable, et tout homme est menteur, selon ce que David dit à Dieu: Afin que vous soyez reconnu fidèle en vos paroles, et victorieux dans les jugements que les hommes feront de vous.

6 Non, certes, car si cela était, comment Dieu serait-il le juge du monde?

7 Mais, dira-t-on, si par mon infidélité la fidélité de Dieu a éclaté davantage pour sa gloire, pourquoi me condamne-t-on encore comme pécheur?

8 Et pourquoi ne ferons-nous pas le mal, afin qu’il en arrive du bien (selon que quelques-uns, pour nous noircir, nous accusent de dire)? Ces personnes seront justement condamnées.

9 Dirons-nous donc que nous sommes préférables aux gentils? Nullement: car nous avons déjà convaincu et les Juifs et les gentils d’être tous dans le péché;

10 selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, il n’y en a pas un seul.

11 Il n’y a point d’homme qui ait de l’intelligence; il n’y en a point qui cherche Dieu.

12 Ils se sont tous détournés du droit chemin; ils sont tous devenus inutiles; il n’y en a point qui fasse le bien, il n’y en a pas un seul.

13 Leur gosier est un sépulcre ouvert; ils se sont servis de leurs langues pour tromper avec adresse; ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic.

14 Leur bouche est remplie de malédiction et d’amertume;

15 leurs pieds sont vite pour répandre le sang;

16 leur conduite ne tend qu’à opprimer les autres, et à les rendre malheureux.

17 Ils ne connaissent point la voie de la paix;

18 ils n’ont point la crainte de Dieu devant les yeux.

19 Or nous savons que toutes les paroles de la loi s’adressent à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde se reconnaisse condamnable devant Dieu:

20 parce que nul homme ne sera justifié devant Dieu par les oeuvres de la loi; car la loi ne donne que la connaissance du péché.

21 Mais maintenant, sans la lu la justice qui vient de Dieu, à laquelle la loi et les prophètes rendent témoignage, a été manifestée;

22 cette justice qui vient de Dieu par la foi en Jésus-Christ, et qui est répandue en tous ceux et sur tous ceux qui croient en lui: car il n’y a point de distinction;

23 parce que tous ont péché, et ont besoin de rendre gloire à Dieu;

24 étant justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est en Jésus-Christ,

25 que Dieu a proposé pour être la victime de propitiation, par la foi qu’on aurait en son sang, pour faire paraître la justice qu’il donne lui-même, en pardonnant les péchés passés,

26 qu’il a soufferts avec tant de patience; pour faire, dis-je, paraître en ce temps la justice qui vient de lui; montrant tout ensemble qu’il est juste, et qu’il justifie celui qui a la foi en Jésus-Christ.

27 Où est donc le sujet de votre gloire? Il est exclu. Et par quelle loi? Est-ce par la loi des oeuvres? Non; mais par la loi de la foi.

28 Car nous devons reconnaître que l’homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi.

29 Dieu n’est-il le Dieu que des Juifs? Ne l’est-il pas aussi des gentils? Oui, certes, il l’est aussi des gentils.

30 Car il n’y a qu’un seul Dieu, qui justifie par la foi les circoncis, et qui par la foi justifie aussi les incirconcis.

31 Détruisons-nous donc la loi par la foi? A Dieu ne plaise, mais au contraire nous l’établissons.