Sirach 26

1 Heureux le mari d'une femme qui est bonne, car le nombre de ses années sera doublé.

2 La femme forte est la joie de son mari, et elle lui fera passer en paix les années de sa vie.

3 La femme vertueuse est un excellent partage; c'est le partage de ceux qui craignent Dieu, et elle sera donnée à un homme pour ses bonnes actions.

4 Qu'il soit riche ou pauvre, il aura le coeur content, et la joie sera en tout temps sur son visage.

5 Mon coeur a appréhendé trois choses, et à la quatrième mon visage a pâli d'effroi;

6 la haine de toute une ville, la sédition d'un peuple,

7 et la calomnie mensongère sont des choses plus insupportables que la mort;

8 mais la femme jalouse est la douleur et l'affliction du coeur.

9 Dans la femme jalouse, la langue est un fléau qui atteint tous les hommes.

10 La femme méchante est comme une paire de boeufs qui s'agitent; celui qui la saisit est comme un homme qui prend un scorpion.

11 La femme adonnée au vin est un sujet de grande colère et de honte, et son infamie ne sera pas cachée.

12 La prostitution de la femme se reconnaît à son regard altier et à l'immodestie de ses yeux.

13 Redouble de vigilance à l'égard de la fille qui ne se détourne point des hommes, de peur qu'elle n'abuse d'elle-même, si elle en trouve l'occasion.

14 Prends garde à l'impudence de ses yeux, et ne t'étonne pas si elle t'outrage.

15 Comme un voyageur altéré qui ouvre la bouche à la fontaine et qui boit de l'eau la plus rapprochée, elle s'assiéra près de tous les poteaux, et elle ouvrira son carquois à toutes les flèches jusqu'à ce qu'elle défaille.

16 Le charme d'une femme soigneuse sera la joie de son mari et engraissera ses os.

17 Sa bonne conduite est un don de Dieu.

18 La femme de bon sens est silencieuse; rien n'est comparable à une âme bien élevée.

19 La femme sainte et pudique est une grâce qui passe toute grâce.

20 Aucun prix ne vaut une âme chaste.

21 Comme le soleil qui se lève sur le monde au plus haut des cieux, ainsi la beauté d'une femme vertueuse est l'ornement de sa maison.

22 Comme la lampe qui luit sur le chandelier sacré, ainsi est l'agrément du visage dans un âge mûr.

23 Comme des colonnes d'or sur des bases d'argent, ainsi demeurent fermes sur leurs plantes les pieds de la femme inébranlable.

24 Comme un fondement éternel sur la pierre ferme, ainsi sont les commandements de Dieu dans le coeur d'une sainte femme.

25 Deux choses ont attristé mon coeur, et la troisième m'a inspiré de la colère:

26 un homme de guerre qui périt de misère, un homme de sens qui est méprisé,

27 et celui qui passe de la justice au péché; Dieu a préparé ce dernier pour le glaive.

28 Deux choses m'ont paru difficiles et dangereuses: celui qui trafique évitera difficilement les fautes, et celui qui vend du vin ne s'exemptera pas des péchés de la langue.