Sirach 35

1 Celui qui observe la loi multiplie les sacrifices.

2 C'est un sacrifice salutaire que d'être attentif aux commandements et de s'éloigner de toute iniquité.

3 Offrir un sacrifice de propitiation pour les offenses et prier pour ses péchés, c'est s'écarter de l'injustice.

4 Celui qui offre la fleur de farine rend grâces à Dieu, et celui qui fait miséricorde offre un sacrifice.

5 S'abstenir du mal est ce qui plaît au Seigneur, et se retirer de l'injustice est une prière pour les péchés.

6 Tu ne paraîtras pas les mains vides devant le Seigneur;

7 car toutes ces choses se font par l'ordre de Dieu.

8 L'offrande du juste engraisse l'autel, et elle est un suave parfum devant le Très-Haut.

9 Le sacrifice du juste est bien reçu, et le Seigneur n'en perdra point le souvenir.

10 Rends gloire à Dieu de bon coeur, et ne retranche rien aux prémices de tes mains.

11 Fais tous tes dons avec un visage joyeux, et sanctifie tes dîmes par l'allégresse.

12 Donne au Très-Haut selon qu'Il t'a donné, et offre de bon coeur ce que tu as entre les mains;

13 car le Seigneur paye de retour, et Il rendra sept fois autant.

14 N'offre pas de présents pervers, car Il ne les recevra point.

15 N'espère rien d'un sacrifice d'iniquité,, car le Seigneur est un juge qui n'a point égard à la grandeur des personnes.

16 Le Seigneur ne fera point acception de personne contre le pauvre, et Il exaucera la prière de l'opprimé.

17 Il ne méprisera point la prière de l'orphelin, ni la veuve qui répand ses gémissements devant Lui.

18 Les larmes de la veuve ne descendent-elles pas sur ses joues, et ses cris n'accusent-ils pas celui qui les fait couler?

19 Car de ses joues elles montent jusqu'au Ciel, et le Seigneur qui l'exauce ne les voit pas avec plaisir.

20 Celui qui adore Dieu avec joie sera bien reçu de Lui, et sa prière montera jusqu'aux nues.

21 La prière d'un homme qui s'humilie percera les nues; il ne se consolera que lorsqu'elle se sera approchée de Dieu, et il ne se retirera point jusqu'à ce que le Très-Haut l'ait regardé.

22 Et le Seigneur ne différera pas longtemps, mais Il prendra la défense des justes et leur fera justice; le Très-Fort n'aura plus de patience envers leurs oppresseurs, mais Il leur brisera le dos;

23 et Il se vengera des nations, jusqu'à ce qu'Il ait enlevé toute la multitude des superbes, et qu'Il ait brisé les sceptres des injustes;

24 jusqu'à ce qu'Il ait rendu aux hommes selon leurs oeuvres, et selon les actes et la présomption d'Adam;

25 jusqu'à ce qu'Il ait rendu justice à Son peuple, et réjoui les justes par Sa miséricorde.

26 La miséricorde de Dieu, au temps de l'affliction, est agréable comme la nuée qui répand la pluie au temps de la sécheresse.